Christine Labrie et Manon Massé étaient de passage à Cookshire-Eaton dimanche.

Pas de passe-droit pour QS, dit Massé

De passage à Cookshire-Eaton pour venir rencontrer les électeurs et offrir son support à la candidate solidaire dans Mégantic Andrée Larrivée, Manon Massé a expliqué son projet de CELI HD tout en soutenant que son parti n’a pas bénéficié d’une couverture complaisante des médias.

La porte-parole de Québec solidaire s’est arrêtée à la brasserie 11 comtés dimanche pour échanger avec des citoyens de la circonscription de Mégantic et rencontrer des militants, mentionnant sa fierté quant à la campagne que mène son équipe. 

Lire aussi: Lisée estime que QS tente de manipuler l’électorat

«Partie gratuite» à QS: Lisée concède avoir sa part de responsabilité

Le chef du PQ continue de questionner la gouvernance de QS

« On mène une campagne propre, une campagne digne. On privilégie l’échange d’idées, car on sait que nos idées sont bonnes et populaires », a-t-elle dit.

Elle a profité de l’occasion pour parler de la nouvelle initiative mise de l’avant par son parti, un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) où le tiers des sommes investies permettrait d’offrir des prêts pour des rénovations résidentielles visans l’efficacité énergiétique, une mesure visant à inciter les Québécois à faire des investissements verts. 

« Québec solidaire va créer un nouveau programme pour permettre aux gens d’épargner tout en contribuant à la transition énergétique, notamment en matière d’efficacité énergétique des logements et des maisons », a-t-elle expliqué. 

« Ça ne touche pas à l’ancien programme, les avoirs de ce dernier demeureraient, mais les gens ne pourraient plus investir dans l’ancien programme quand le nouveau sera mis en place. »

Le CELI HD, pour habitations durables, sera limité à 50 000 $ au total par personne, pour éviter qu’il devienne un lieu d’évitement fiscal pour les plus fortunés. Les épargnants seront libres d’y investir ou non pour profiter des avantages fiscaux associés à ce genre d’investissement. Ce type de mécanisme d’épargne existe déjà en France sous le nom de Livret A83, mentionne Québec solidaire dans son communiqué annonçant le programme. 

Pas de free ride

Mme Massé a ensuite soutenu que sa formation ne bénéficie pas de la complaisance des médias, comme l’a déclaré Jean-François Lisée à quelques reprises depuis le débat de jeudi. 

« Je pense que j’ai été tenue aux mêmes standards que les autres chefs. J’invite d’ailleurs M. Lisée à aller voir la table éditoriale que j’ai faite avec Le Devoir. Je ne pense pas que j’ai reçu une free ride, au contraire. Québec solidaire est un parti qui est dans l’action depuis le début de la campagne et on a des propositions solides. Nous tenons notre plan de transition énergétique en haute estime, ce qui nous pousse à l’appeler plan de transition économique, et nous n’avons pas la vie plus facile que les autres partis », a-t-elle conclu avant de prendre la route pour Sherbrooke. 

La candidate de QS dans Mégantic Andrée Larrivée crédite quant à elle la performance de Mme Massé lors des deux débats des chefs en français télévisés pour l’engouement que suscite son parti à une semaine du scrutin. 

« Manon a tellement bien fait sous les projecteurs que plein de gens viennent me voir et entrent en contact avec moi pour avoir plus d’informations sur ma campagne. Les gens sont inspirés et veulent aider, je ressens leur engouement depuis les performances solides de Manon aux débats », a-t-elle remarqué.