Le boxeur David Lemieux
Le boxeur David Lemieux

Pas de choc Lemieux-Talarek à Rimouski

L’ex-champion du monde des poids moyens David Lemieux (41-4, 34 KO) ne se battra finalement pas lors du gala de boxe d’Eye of the Tiger Management qui aura lieu au Centre Financière Sun Life de Rimouski le 21 février.

L’athlète de 31 ans qui avait été présenté comme la tête d’affiche du gala s’est blessé au dos à l’entraînement, ce qui le force donc à annuler son duel contre Robert Talarek (24-13-3, 16 KO) dans la catégorie des super moyens. Il aurait en effet été tenu à l’écart de l’entraînement pour une période de deux à trois semaines, ce qui l’aurait empêché de compléter son camp d’entraînement adéquatement avant de se mesurer à son adversaire polonais.

C’est donc le combat entre l’Olympien Simon Kean (18-1, 17 KO), originaire de Trois-Rivières, et l’Américain Daniel Martz (19-8-1, 16 KO) pour le championnat WBC International Argent des poids lourds qui sera la pièce de résistance de cette soirée où le Lavalois Erik Bazynian (24-0, 18 KO) se frottera également au Finlandais Timo Laine (27-12, 11 KO) chez les super-moyens.

Trois boxeurs de Québec

Trois combattants de Québec seront également au programme, à savoir Leila Beaudoin (1-0) qui se frottera à la Mexicaine Maria Esther Del Angel Diaz (1-0), Mathieu Duguay qui effectuera ses débuts professionnels contre le Mexicain Armando Morales Gutierrez (0-1) chez les super-moyens et Hubert Poulin (1-0) qui se mesurera à Matteo Deiana (1-0) chez les mi-lourds.

Sébastien Roy de Thetford Mines (8-0, 1 KO) affrontera pour sa part le Montréalais Flavio Michel (9-5, 5 KO) chez les mi-moyens et son compatriote Thomas Chabot (1-0) disputera son second combat professionnel dans la catégorie des super-plumes contre un adversaire qui sera sélectionné bientôt. Après une brillante carrière amateur, Chabot a réussi sa rentrée chez les pros en battant le Polonais Robert Niedzwiedzki au Casino de Montréal.

Le Russe Artem Oganesyan (11-0, 9 KO) se mesurera aussi au Français Fouad El Massoudi (17-12, 2 KO) et le Montréalais Nurzat Sabirov (10-0, 9 KO) sera également de la carte contre un adversaire toujours à déterminer.