Le chef Roger Ma, de Vancouver, a remporté le Championnat culinaire canadien devant Marc-André Jetté, du restaurant Hoogan et Beaufort, à Montréal, et Emily Butcher, de Winnipeg.

Ottawa a accueilli la grande finale du Championnat culinaire canadien

Ottawa a été le théâtre du Championnat culinaire canadien, en fin de semaine, et le chef Roger Ma, de Vancouver, a été déclaré grand gagnant. Il a coiffé Marc-André Jetté, du restaurant Hoogan et Beaufort, à Montréal, et Emily Butcher, de Winnipeg, en troisième place.

Le représentant d’Ottawa, Ian Carswell, du pub Black Tartan, à Carleton Place, ne s’est pas qualifié pour le podium. L’an passé, Yanik Lasalle, du restaurant Les fougères, à Chelsea, avait remporté la finale canadienne.

C’est la première fois que la finale est présentée à Ottawa après une douzaine d’années à Kelowna, en Colombie-Britannique. Autrefois appelés Gold Medal Plates/Des chefs en or, ils s’appellent aujourd’hui Great Kitchen Party, et la grande finale, le Championnat culinaire canadien.

Ma a remporté le championnat qui se déroulait en trois temps. Vendredi soir, les 12 chefs participants devaient fournir à quelque 325 invités un plat qu’ils concoctaient avec un budget d’à peine 1,40 $ par assiette. Samedi matin, ils devaient s’illustrer dans un concours de type « boîte noire » avec des ingrédients tenus secrets : de la viande de wapiti, de la poudre de phytoplancton, des flocons d’avoine, des crosses de fougère marinées, du chou kale, des racines de persil et des camerises, un petit fruit.

Puis, samedi soir, ils devaient livrer à quelque 600 invités le plat qui leur avait valu leur sélection pour la finale nationale.

Le chef Roger Ma, du Boulevard Kitchen and Oyster Bar, a couronné sa victoire avec une offre tout à l’honneur de l’océan Pacifique : des algues, une cossetarde d’oursin, une émulsion de palourde, etc. Marc-André Jetté a proposé un pleurote agrémenté d’un gel de champignon matsutake, des oignons marinés et du fromage Louis d’or.

Biffée du podium, Jenny Kang, du restaurant Shokunin, à Calgary, avait pourtant fourni un bel effort avec une assiette délicieuse de thon, de crevette, de pétoncle et de vivaneau. C’était le meilleur plat des critiques Peter Hum, du Ottawa Citizen, et de votre humble serviteur.

Le panel de 14 juges, représentant chacune des villes participantes, en a jugé autrement. Les profits de cette grande finale iront à trois causes : B2ten, qui aide le sport amateur, MusiCounts, qui appuie l’éducation par la musique, et les Centres d’alimentation communautaires, qui viennent à l’aide des mal-nourris au Canada.