Mort d'un cycliste à Ottawa: le présumé fuyard arrêté

L’auteur présumé d’un délit de fuite ayant tué un cycliste à Ottawa, en mai dernier, a enfin été arrêté.

La police d’Ottawa a confirmé l’arrestation de Mukwoh Jordan Land, 33 ans.

La police d’Ottawa a confirmé l’arrestation de Mukwoh Jordan Land, 33 ans.

À LIRE AUSSI: Mort d'un cycliste à Ottawa

> Une voie cyclable dangereuse, dit le conseiller Leiper

> Manifestation de cyclistes à Ottawa: «Ce n’est pas sécuritaire»

Il est accusé de conduite dangereuse causant la mort et de délit de fuite mortel.

L’automobiliste impliqué a heurté le cycliste de 60 ans, le 16 mai, sur l’avenue Laurier, à l’intersection de la rue Elgin

Le conducteur avait abandonné son véhicule sur le pont Mackenzie King, près du Centre national des arts. Il avait pris la clé des champs sans être arrêté.

Image du présumé fuyard captée par une caméra de surveillance et partagée par les policiers en mai dernier.

La police avait diffusé des images d’une caméra de surveillance montrant le fuyard dans les heures suivant le drame.

Cet autre accident mortel impliquant un cycliste à Ottawa a fait réagir le conseiller municipal Jeff Leiper. Ce dernier, qui se rend régulièrement à l’hôtel de ville à vélo, rappelle que les cyclistes sont constamment « pris en sandwich » par les automobilistes dans ce secteur.





« L’infrastructure pour les cyclistes au coin de Laurier et d’Elgin n’est pas sécuritaire.  »
Jeff Leiper, conseiller du quartier Kitchissippi

Une seule bande verte réserve le passage aux cyclistes. Ils ne sont protégés par aucune séparation physique. Lorsqu’ils y circulent, les cyclistes se retrouvent entre deux voies d’automobiles.

« C’est dangereux, avait lancé le conseiller du quartier Kitchissippi, dans les heures suivant le drame. L’infrastructure pour les cyclistes au coin de Laurier et d’Elgin n’est pas sécuritaire. J’aimerais entendre les ingénieurs de la Ville à ce sujet. Selon moi, il faut une séparation physique de la voie cyclable. »