Noémie Morin et Mauricio Peralta Severino.

Meurtres à Trois-Rivières: Noémie Morin et Mauricio Peralta Severino libérés

Trois-Rivières — Les deux individus qui auraient trempé dans les meurtres de Steve Lamy et Jean-Christophe Gilbert ont été libérés, mercredi matin.

En effet, la Couronne ne s’est pas objectée à la remise en liberté de Noémie Morin, 24 ans, de Bécancour, et Mauricio Peralta Severino, 29 ans, de Laval. Ils doivent par contre se soumettre à de sévères conditions.

D’ailleurs, leur sortie de prison ne signifie pas pour autant qu’ils soient libres comme l’air. Noémie Morin, par exemple, doit suivre une thérapie à la Maison Carignan. Rappelons que cette dernière a été formellement accusée du meurtre au premier degré par le biais de la complicité de Steve Lamy, cet entrepreneur de 50 ans retrouvé dans une voiture calcinée sur le chemin Bradley, à Trois-Rivières. 

La jeune femme, qui n’a aucun antécédent judiciaire, est aussi accusée d’avoir séquestré et extorqué la victime, toujours par le biais de la complicité. Elle doit aussi répondre à des accusations de vol qualifié en utilisant une arme à autorisation restreinte et de complicité après le fait dans le meurtre de Lamy.

Pour ce qui est de Mauricio Peralta Severino, il a été accusé de complicité après le fait dans le meurtre de Jean-Christophe Gilbert, qui avait été retrouvé dans la même voiture que Steve Lamy, et d’outrage à son cadavre. 

Rappelons que les victimes avaient été découvertes le 10 octobre, le même jour que le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr qui a été tuée par balle dans un champ de Yamachiche.

René Kègle et Francis Martel sont accusés du meurtre prémédité d’Ophélie Martin-Cyr. Personne n’a encore été accusé du meurtre de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert.