Todd Campbell, vice-président aux opérations et à l’approvisionnement de Smucker’s Foods of Canada, et la députée Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international, ont participé à la conférence de presse de lundi en compagnie de Dominique Mathieu, directrice de l’usine de Sherbrooke.

L’usine des laits Carnation et Eagle Brand s’agrandit

Une entreprise parmi les plus discrètes et qui est dans le paysage sherbrookois depuis de nombreuses années agrandira et modernisera ses équipements avec un projet de 12 millions $.

Smucker’s Foods of Canada, fabriquant du lait évaporé Carnation et du lait condensé sucré Eagle Brand, a annoncé lundi matin l’achat de nouveaux équipements pour produire de la crème fraîche épaisse et transformer de nouveaux formats de ses produits. On agrandira aussi l’usine construite en 1939 le long de la rue Wellington Sud de 3000 pieds carrés.

À lire aussi: 1,7 M$ pour le volet agroalimentaire des moines de St-Benoit-du-Lac

« L’investissement nous permettra d’agrandir et de moderniser nos installations afin de répondre à la demande pour de nouveaux formats de nos produits », explique Dominique Mathieu, directrice de l’usine sherbrookoise.

« Nous allons aussi consolider les 35 emplois de l’usine. Nous avons une très belle équipe. Plusieurs de nos employés cumulent 40 années d’expérience. Nous sommes reconnus aussi pour appuyer les organismes locaux. »

Les projets de Smucker’s Foods font qu’on ajoutera à terme 3 millions de litres de lait aux 30 millions transformés annuellement. On pourra aussi arrêter d’acheter en Europe de la « crème épaisse », ajoute Mme Mathieu, puisqu’on pourra en produire avec les nouveaux équipements d’ici trois ans.

Le lait provient du Canada, idéalement de la région estrienne, et est vendu au pays. Aucun produit ne vient des États-Unis, assure-t-elle. « Avec Carnation et Eagle Brand, nous avons deux marques numéro 1 au Canada. »

« Nos nouveaux équipements vont nous permettre d’être plus performants. »

Pour sa part, la ministre Marie-Claude Bibeau a annoncé une contribution du gouvernement canadien de 1,8 million $ à l’entreprise.

« Avec un tel investissement à Sherbrooke, l’entreprise qui fournit déjà le Canada en produits Eagle Brand et Carnation élargira son offre. Pour ce faire, elle augmentera sa demande de lait canadien. C’est une bonne nouvelle pour nos producteurs laitiers », lance Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et députée de Compton-Stanstead. 

La contribution du gouvernement du Canada s’inscrit dans le cadre du Fonds fédéral d’investissement dans la transformation des produits laitiers. Ce fonds, ajouté à celui dédié aux producteurs laitiers, totalise 350 millions $. 

À ce jour, à Sherbrooke et dans la circonscription de Compton-Stanstead, 37 producteurs et transformateurs se sont partagé un montant total de 5,8 millions $, ajoute-t-elle.

En janvier, on a annoncé que la fromagerie de Saint-Benoit-du-Lac recevait un sérieux coup de pouce du gouvernement fédéral. La ministre Bibeau a annoncé l’octroi d’une somme de près de 1,7 million $ afin de développer son volet agroalimentaire.

Les moines de Saint-Benoit-du-Lac possèdent une nouvelle fromagerie dotée d’équipements modernes depuis environ un an. La construction a coûté 8,6 M$. Une partie importante de ce montant a été obtenue par la congrégation religieuse auprès de « donateurs anonymes ». Rappelons que la somme offerte par Ottawa permet de compléter le montage financier élaboré en lien avec le projet réalisé.