Les Relookeuses: deux filles de La Baie derrière le look des stars [PHOTOS]

Guy A. Lepage, Mitsou, Sébastien Huberdeau, Fred-Éric Salvail, Pierre Brassard, Éric Bruneau et Kim Lizotte... Les vedettes du petit écran revêtiront leurs plus beaux atours, dimanche, à l’occasion du Gala des prix Gémeaux. Pour ce faire, plus d’une dizaine d’entre eux ont confié leur style aux Relookeuses, deux filles de La Baie qui sont devenues stylistes un peu par hasard.

Audrey Simard et Marie-Pierre Otis sont fébriles. Dimanche, plus d’une dizaine d’artistes porteront des vêtements qu’elles ont soigneusement choisis. « On est stressées en ce moment, confirme Audrey lors d’un entretien téléphonique entre deux sessions de magasinage. On veut bien sortir sur le tapis rouge. Notre réputation est bonne, on veut la garder ! »

Les Relookeuses ont créé le look d’Anne-Élisabeth Bossé pour une session photo.

Audrey Simard et Marie-Pierre Otis n’auraient jamais cru devenir stylistes. Amies depuis toujours, les deux Baieriveraines d’origine ont toujours aimé la mode, et bien qu’elles aient toutes deux travaillé dans des boutiques, elles n’ont jamais étudié dans le domaine.

Audrey a toujours su qu’elle évoluerait dans le show-business, mais elle pensait se retrouver devant la caméra, pas derrière.

« J’ai étudié en théâtre et en journalisme, j’ai fait du violon pendant 16 ans, du chant. Si on m’avait dit que j’allais devenir styliste, je ne l’aurais pas cru », assure-t-elle.

À l’école de théâtre, la jeune femme était reconnue pour son bon goût vestimentaire. C’est sans doute pourquoi son amie Julie Ringuette a fait appel à elle pour l’aider à se vêtir en prévision du gala des Olivier, il y a un peu plus de cinq ans.

« Elle m’a demandé de l’aider avec son look. Le bouche-à-oreille a fait son oeuvre. Ça n’a jamais arrêté depuis. Les choses ont déboulé rapidement », raconte Audrey Simard.

C’est au retour d’un voyage entre amies à New York qu’Audrey a proposé à Marie-Pierre de se lancer plus officiellement dans le stylisme. Elles ont choisi le nom Les Relookeuses, puis ont créé des pages sur les médias sociaux qu’elles alimentent religieusement.

Marie-Soleil Dion et Debbie Lynch-White figurent parmi les premières qui leur ont fait confiance.

Mitsou, qui suivait le duo sur Instagram, l’a rapidement approché. Depuis, Les Relookeuses collaborent au Mitsou Magazine.

« Mitsou, c’est comme un mentor pour nous, elle nous a donné une chance incroyable », estime celle qui fait aussi des chroniques à la radio et à l’écrit. Les Relookeuses travaillent avec différents artistes pour des sessions de photos, des émissions télévisées et des galas.

Les deux filles ont notamment collaboré avec Anne-Élisabeth Bossé, Ludivine Reding, Olivier Dion et Rick Pagano.

Elles ont participé à une campagne pour le cancer du sein il y a deux ans, ainsi qu’à la campagne pour Sainte-Justine mettant en vedette Guy A. Lepage et son fils.

« Pour nous, ce sont de belles réussites », souligne Audrey Simard.

Dernièrement, le duo a collaboré avec Isabelle Boulay pour une première fois. « J’avais dessiné une robe pour Mitsou qu’on a fait faire par un créateur pour un spectacle. Isabelle Boulay était sur le même spectacle et elle a capoté sur la robe. On a collaboré pour une première fois dernièrement pour un passage à Belle et Bum. »

Pour le Gala des prix Gémeaux de dimanche, Guy A. Lepage et sa conjointe, Pierre Brassard et sa conjointe, Kim Lizotte et Éric Bruneau, Élizabeth Duperré et Benoît Drouin-Germain, Guillaume Lambert, Sébastien Huberdeau, Fred-Éric Salvail, Mitsou, Julie du Page et Joëlle Paré-Beaulieu ont fait appel à leurs services.

Au lendemain du gala, les deux filles amorceront le travail en prévision du prochain gala Les Olivier prévu en décembre. Plusieurs projets flottent également dans l’air. « Le stylisme ouvre sur d’autres choses. On a notamment une idée de projet télé. Les gens n’ont pas fini d’entendre parler des Relookeuses. Ça peut être une force et parfois un défaut, mais rien ne me fait peur ! »

+

UN SERVICE POUR TOUT LE MONDE

Les Relookeuses tirent bien leur épingle du jeu dans le monde du stylisme, si bien qu’Audrey Simard s’y consacre entièrement depuis près d’un an. La meilleure décision de sa vie assure-t-elle. 

«Rares sont les gens qui font du stylisme à temps plein. Je crois que ce qui fait notre force, c’est qu’on est simples, drôles, on est nous-mêmes. On est aussi ouvertes aux commentaires. Je crois que c’est facile de travailler avec nous. On rend tout ça agréable», affirme Audrey Simard. 

Cette dernière estime que le bon rapport qualité-prix des Relookeuses contribue également à leur succès. 

«On s’est demandé combien on payerait pour un styliste. On tenait mordicus à ce que ce soit abordable. Nos prix sont les mêmes pour tous. Que ce soit un artiste ou monsieur et madame Tout-le-monde, les prix sont les mêmes. On veut que ce soit abordable pour tout le monde.» 

Les Relookeuses travaillent autant avec le public en général qu’avec les artistes. Les défis sont toutefois différents. 

Le public a besoin d’aide pour agencer des vêtements qu’il possède ou refaire sa garde-robe. L’artiste souhaite être à son meilleur pour un événement spécial. Les Relookeuses proposent donc les vêtements, des accessoires et suggèrent des coiffures. 

«Souvent, les gens ne savent pas ce qu’ils veulent. Ils nous engagent pour les aider. Ils veulent être beaux, se sentir bien. On veut que les gens soient bien dans leurs vêtements. Quand on se sent bien, on a plus confiance en soi. Et lors d’un gala, on ne veut surtout pas qu’ils soient deux avec la même tenue. C’est très créatif comme travail. Le plus beau, c’est de voir la personne qui sent bien dans son linge, heureuse du résultat.»