Les Red Arrows en seront à leur premier voyage en Amérique du Nord depuis plus d’une décennie.

Les Red Arrows: l’invasion britannique à Gatineau [PHOTOS]

Après la Patrouille de France en 2017, le ciel de Gatineau sera animé par une autre équipe européenne, l’escadrille acrobatique Red Arrows (RA).

À l’invitation des organisateurs de Aéro Gatineau, les avions de l’Aviation royale britannique présenteront leur spectacle aérien ce mardi 13 août, à l’Aéroport exécutif de Gatineau.

Cette photo, prise à bord du Red 10, montre les Red Arrows en action le 21 mai dernier.

Créée en 1965. la patrouille de démonstration de la Royal Air Force est basée à Scrampton, dans le comté du Lincolshire en Angleterre. Les Red Arrows sont aujourd’hui connus partout dans le monde et sont équipés d’avions d’entraînement britannique BAe Hawk.

Leur passage en Amérique du Nord — et plus particulièrement à Gatineau et Ottawa — est un fait rare pour l’escadrille britannique. Il s’agit également de leur plus important déploiement outremer et leur première visite en sol nord-américain depuis 11 ans.

           

La dernière fois que les RA ont volé dans le ciel nord-américain, c'était en 2008, pour une courte visite qui les a mené seulement sur la côte est canadienne et américaine. Cette fois, c'est d'un océan à l'autre qu'ils voleront, visitant plus de 25 villes du continent. Mais, le dernier passage des Red Arrows au-dessus de la région de l'Outaouais et de la capitale nationale remonte à leur grande tournée nord-américaine de 1993.

Les Red Arrows en action.

D’Angleterre à Halifax

Les RA sont arrivés à Halifax mercredi dernier avec leurs 12 Hawk T1 et un avion de transport Atlas A400M. Les jets auront pris trois jours à traverser l’océan Atlantique puisque cet avion d’entraînement n’a pas été conçu pour le ravitaillement en vol.

Après leur décollage de leur base de Scampton, ils ont fait escale en Écosse, en Islande et au Groenland pour finalement atteindre Halifax, base qu’ils quitteront le mardi 13 août pour leur spectacle très attendu à Gatineau et Ottawa.

Les pilotes des Red Arrows sont aux commandes d'avions d’entraînement Hawk T1.

Par la suite, les Red Arrows visiteront tour à tour Chicago, Boston, Atlantic City, New York et Washington pour finalement revenir au Canada, à Toronto, le 28 août. Vancouver sera l’autre ville canadienne visitée alors que la tournée se terminera le 8 octobre à Rapid City, dans le Dakota du Sud.

Une grande famille

L’équipe est composée de 10 pilotes — nom de code Red 01 à Red 10 — et de l’officier commandant Andrew Keith. Chaque pilote passe trois ans au sein de l’escadrille qui, par la suite, est retournée à leur escadrille régulière de la Royal Air Force. 

Les Red Arrows en action. L’escadrille a été créée en 1965.

Quant à l’équipe de soutien au sol, elle est composée du coordonnateur d’équipe, du superviseur (Red 10), d’un responsable des relations publiques, de deux officiers ingénieurs ainsi que d’environ 85 techniciens et autres membres de l’équipe au sol.

Ces derniers sont connus sous le nom de Blues parce qu’ils portent des combinaisons de vol bleu royal. Chaque membre de l’équipe a suivi une formation intensive dans son domaine de spécialisation tout au long de sa carrière dans la Royal Air Force.

Les Red Arrows en action.

Enfin, chaque Red (pilote) a son Circus (ingénieur). Les duos sont déployés en même temps et, dans le cas de la tournée nord-américaine, deux Circus supplémentaires sont attitrés pour piloter les deux Hawk de soutien. 

«Au total, nous comptons sur une équipe de 108 personnes, incluant les pilotes, les ingénieurs et le personnel au sol, d'expliquer le responsable des communications au sein de l'escadrille, Andrew Morton. C'est un déploiement important pour la Royal Air Force, ce qui contribue également à renforcer les liens qui unissent nos deux pays».

POUR Y ALLER

Où : Aéroport exécutif de Gatineau

Quand : 13 août de 13h à 17h