Le Québécois Chris Boucher a joué les héros en récoltant 21 points, dont un puissant dunk pour donner les devants pour de bon aux Raptors.
Le Québécois Chris Boucher a joué les héros en récoltant 21 points, dont un puissant dunk pour donner les devants pour de bon aux Raptors.

Les Raptors montrent les crocs

TORONTO — Alors que les Raptors de Toronto se dirigeaient vers leur pire défaite de la saison, ils ont plutôt montré les crocs en fin de rencontre pour enregistrer la plus grande remontée de leur histoire.

Le Québécois Chris Boucher a joué les héros en récoltant 21 points, dont un puissant dunk pour donner les devants pour de bon aux Raptors, et la formation torontoise a effacé un déficit de 30 points pour venir à bout des Mavericks de Dallas 110-107.

«Nous avons toujours été une équipe qui se battait, a déclaré l'entraîneur-chef, Nick Nurse. Depuis que je suis ici, nous ne tenons pas la victoire pour acquise. C'est une bonne caractéristique à avoir.»

Les Torontois avaient précédemment effectué une remontée de 25 points face aux Pistons de Detroit, le 11 décembre 2010.

Kyle Lowry a également inscrit 20 de ses 32 points quatrième quart pour aider les siens à reprendre le contrôle de la rencontre.

«Il était incroyable, pas vrai? Et il ne connaissait pas un si bon match que ça jusqu'à ce fameux quart, a reconnu Nurse. Il était en feu par la suite et il a commencé à faire des jeux, il prenait des rebonds - il faisait tout. Je ne suis pas certain que j'avais déjà vu ça auparavant.»

Il a ajouté 10 aides et huit rebonds et, avec quelques minutes à faire, les partisans des Raptors n'ont pas pu s'empêcher de scander son nom.

«Je crois que c'était l'un de ces matchs où il est difficile de voir comment nous avons travaillé fort et c'est quelque chose que tu réalises et que tu continues de t'améliorer, a expliqué Lowry. Peu importe par combien nous tirions de l'arrière, pour nous, nous ne nous sentions pas comme ça et nous avons simplement continué à jouer.»

Boucher a ajouté à sa fiche sept rebonds, quatre blocs et il a sauté sur un rebond important avec moins de deux secondes à faire au match pour couronner le meilleur match de sa carrière professionnelle jusqu'à présent.

Rondae Hollis-Jefferson a récolté 18 points pour les Raptors (21-8), qui sont toujours privés des services de Pascal Siakam (aine), Marc Gasol (ischio-jambiers) et Norman Powell (épaule).

Jalen Brunson a mené les Mavericks (19-10) avec une récolte de 21 points. La formation de Dallas a dû composer en l'absence de son joueur vedette Luka Doncic, qui a raté un quatrième match de suite en raison d'une blessure à la cheville. Dwight Powell, qui est originaire de Toronto, a ajouté 17 points.

Il s'agit de la première remontée de 30 points dans la NBA depuis le 21 décembre 2009, lorsque les Kings de Sacramento avaient comblé un écart de 35 points pour venir à bout des Bulls de Chicago 102-98.

La formation de Dallas est l'une des meilleures équipes à l'étranger cette saison. Elle présentait un dossier de 11-2 avant d'arriver à Toronto. Les Raptors ont joué les hôtes polis durant une bonne partie de la rencontre dimanche après-midi. Les locaux s'étaient forgé une avance de 12 points, mais n'ont pas soutenu la même énergie de l'autre côté du court et rapidement, les hommes de Nick Nurse ont vu leur avance fondre. Les Mavericks en ont alors profité pour se procurer une avance de 30 points au troisième quart.

Tirant de l'arrière 86-63 au début du quatrième quart, les Raptors ont finalement montré quelques signes encourageants. Les Torontois ont commencé à réduire l'écart et Lowry a réalisé un panier de trois points avec 8:05 à faire, pour approcher les Raptors à 10 points.

«Tout ce que [Lowry] nous a dit c'est qu'on devait continuer à persévérer, a souligné Boucher. Il a été un vrai leader et nous a donné de bonnes chances pour remonter. C'est ce qu'il fait toujours. Même quand les gens ne le remarquent pas. C'est un bon leader.»

Les prouesses de Lowry se sont poursuivies pour ramener les Raptors à deux points. Deux paniers de trois points consécutifs inscrits par Lowry ont donné une avance de cinq points aux Raptors, avec 3:05 à écouler. Il a par la suite ajouté un coussin de quatre points pour Toronto, alors qu'il restait 1:18 au cadran.

Deux lancers francs de Kristaps Porzingis ont permis aux Mavericks d'inscrire un point. Boucher a toutefois sauté pour compléter un dunk avec 19 secondes à jouer pour sceller la victoire. Le tir de Bunson avec deux secondes à faire a rebondi et Boucher s'est emparé du ballon et a réussi deux lancers francs pour mettre fin au débat.