Pas moins de 44 % des entreprises affectées ont vu leurs ventes baisser, et 21 % ont dû puiser dans leurs économies personnelles ou celles de leur entreprise pour gérer la diminution.

Les PME affectées par les travaux routiers

Les nombreux travaux routiers qui s’effectuent actuellement au Québec ont des impacts majeurs sur les entreprises, selon une enquête réalisée par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

Certaines ont même songé à fermer, en raison des multiples fermetures de routes, prolongées ou occasionnelles, causées par ces travaux de construction et de rénovation.

Ainsi, 31 % des PME québécoises affirment avoir été affectées par des travaux routiers ces cinq dernières années, dont 6 % de façon majeure, ce qui représente plus de 14 000 entreprises.

Soixante-neuf pour cent des PME touchées disent que leurs activités ont été perturbées par la circulation, la poussière, les débris ou le bruit provenant de chantiers de construction.

Soixante pour cent soulignent que leurs clients ont eu de la difficulté à se stationner près de leur entreprise ou à y accéder.

Des ventes qui baissent

Pas moins de 44 % des entreprises affectées ont vu leurs ventes baisser, et 21 % ont dû puiser dans leurs économies personnelles ou celles de leur entreprise pour gérer la diminution.

Finalement, 7 % d’entre elles ont pensé fermer ou déplacer leur entreprise à cause de la durée prolongée des travaux.

La FCEI recommande plusieurs mesures pour atténuer les impacts des travaux, notamment un programme d’indemnisation municipal pour les travaux qui nuisent sur une période prolongée.