Aux Golden Globes, Oprah Winfrey a prononcé un discours qui a soulevé la foule, dans lequel elle espérait voir arriver le jour où «personne n'aura plus jamais à dire "moi aussi"».

Les moments marquants de la culture pop américaine

La politique a été au coeur de l'actualité aux États-Unis, mais les principales personnalités de la culture pop n'ont pas été absentes des manchettes pour autant. L'année 2018 a en effet été marquée par un mariage royal à l'américaine, des films révolutionnaires, le retour de Mary Poppins (à l'écran) et de Harry Potter (à Broadway), des adieux à certaines célébrités bien aimées, et bien plus.

Voici donc une liste de quelques-uns des moments qui ont marqué la culture pop américaine cette année.

JANVIER

Les premières remises de prix reflètent un changement à Hollywood, quelques mois seulement après que le mouvement #MeToo ( #MoiAussi) eut englouti l'industrie. Aux Golden Globes, le tapis rouge s'est transformé en un océan de robes noires scintillantes en solidarité avec les victimes d'inconduite sexuelle, et Oprah Winfrey a prononcé un discours qui a soulevé la foule, dans lequel elle espérait voir arriver le jour où «personne n'aura plus jamais à dire "moi aussi"». Aux Grammys, les vedettes portent des roses blanches et la chanteuse Kesha dédie sa prestation émouvante au mouvement #MeToo.

FÉVRIER

Bienvenue à Wakanda. Le plus récent héros de Marvel à être passé de l'imprimé à l'écran, La panthère noire, est universellement acclamé. La distribution inclut Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o et plusieurs autres. Dix mois après sa sortie, le film de Ryan Coogler sera nommé pour un Golden Globe.

MARS

C'est le temps des Oscars. Nous parlons toujours de #MeToo, de même que de «Time's Up!». Un trio puissant d'accusatrices de Harvey Weinstein monte sur scène pour marquer l'occasion : Ashley Judd, Annabella Sciorra et Salma Hayek. Et quand Frances McDormand dit qu'elle a «certaines choses à dire», les gens l'écoutent. La gagnante du trophée de la meilleure actrice demande à toutes les femmes en nomination dans la salle de se lever et ordonne à Hollywood de raconter leurs histoires.

AVRIL

Les temps changent aussi du côté des prix Pulitzers, alors que le rappeur Kendrick Lamar remporte le prix de musique pour Damn. Il est le premier rappeur à remporter la prestigieuse récompense et le premier gagnant à ne pas être un musicien classique ou jazz. Côté films, le réalisateur John Krasinski dynamise le cinéma d'horreur avec A Quiet Place, un film silencieux mettant également en vedette sa femme Emily Blunt. À Broadway, la magie de Harry Potter est évoquée avec le succès londonien Harry Potter and the Cursed Child (Harry Potter et l'enfant maudit).

Le rappeur Kendrick Lamar a remporté le prix Pulitzer de musique pour «Damn».

MAI

Les téléspectateurs américains disent adieu à leur couple d'espions soviétiques préféré alors que The Americans prend fin après six saisons sur la chaîne FX, offrant un dernier épisode élégant, surprenant et émouvant. Puis tous les yeux se tournent vers l'autre côté de l'Atlantique, alors que la très américaine Meghan Markle épouse le très britannique Prince Harry dans une robe blanche sans fioritures. Une chorale gospel chante Stand By Me et un évêque américain, Michael Curry, vole presque la vedette avec un sermon improvisé plein d'entrain avant de s'exclamer : «Il est maintenant temps de vous marier!» Également ce mois-ci, This is America de Childish Gambino, alias Donald Glover, prend le premier rang du palmarès Billboard. Et on dit au revoir à Roseanne. La série, qui venait de faire un retour, est annulée à la suite d'un message raciste publié par l'actrice principale sur Twitter.

JUIN

À quoi a-t-elle bien pu penser? Melania Trump ne le dit pas, mais les mots inscrits sur sa veste Zara ont fait parler tout le monde. «Je m'en fiche. Et toi?» peut-on lire sur le vêtement porté par la première dame lors d'une partie de son voyage pour rendre visite à des enfants migrants détenus au Texas. Quatre mois plus tard, elle expliquera que c'était «pour les gens et les médias de gauche qui me critiquent». En musique, Jay-Z et Beyoncé continuent d'exercer leur influence unique avec un album commun surprenant, intitulé Everything is Love. Sur une note plus triste, deux célébrités admirées ont choisi de mettre fin à leurs jours : le chef et animateur Anthony Bourdain et la designer de sacs à main Kate Spade.

JUILLET

L'année dernière, c'était Harvey Weinstein. Cette année, c'est Les Moonves, l'un des hommes les plus puissants de la télévision. Le journaliste Ronan Farrow partage un récit explosif d'inconduite sexuelle de la part du grand patron du réseau CBS. En septembre, avec l'accumulation des allégations, Les Moonves quitte son poste. Et à la fin de l'année, il perd son indemnité de 120 millions $ lorsque CBS déclare avoir des motifs valables de le licencier, concluant qu'il a violé la politique de l'entreprise et s'est montré peu coopératif lors de l'enquête — une plainte réfutée par l'avocat du principal intéressé.

AOÛT

Adieu à la reine de la soul : le monde entier pleure la mort d'Aretha Franklin, et la chanteuse est saluée non seulement pour son talent — le plus grand de sa génération —, mais aussi pour sa demande constante de Respect en tant que femme et Afro-Américaine. On lui rend hommage lors d'obsèques épiques de huit heures.

SEPTEMBRE

«Croyez en quelque chose, même si cela veut dire tout sacrifier», clame une nouvelle annonce de Nike qui fait des vagues à cause de l'homme qui tient ces propos : Colin Kaepernick, l'ancien quart-arrière de San Francisco, qui a lancé une vague de protestations parmi les joueurs de la NFL contre la brutalité policière et les inégalités raciales. Aux Emmys, les récompenses elles-mêmes sont éclipsées par une demande en mariage surprise. On souhaite également un joyeux anniversaire à Harry Potter! Wow, il a 20 ans!

Le rappeur Kanye West a rendu visite en octobre au président Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison-Blanche.

OCTOBRE

En général, Donald Trump est la vedette du bureau ovale, mais ce n'est apparemment pas le cas lorsque Kanye West lui rend visite. Le rappeur, sur place pour discuter d'une réforme pénitentiaire, prononce un discours de 10 minutes sur le président, la politique et, bien sûr, sur lui-même. Au grand écran, Lady Gaga se réinvente une nouvelle fois avec une prestation stupéfiante dans le film A Star is Born (Une étoile est née), réalisé par Bradley Cooper. Place aux beaux-arts, maintenant. Lors d'une vente aux enchères de la maison Sotheby's, une oeuvre de Banksy s'autodéchiquette. Mais se pourrait-il que l'artiste ait été lui-même présent dans la pièce? Qui sait?

NOVEMBRE

Trois côtes cassées pourraient mettre un joueur de football sur le carreau, mais Ruth Bader Ginsburg? Rien ne l'arrête. Quelques jours après une chute, la juge de la Cour suprême, âgée de 85 ans, est de retour au travail, clôturant une année au cours de laquelle elle est devenue une véritable héroïne de la culture pop. Déjà sous les feux de la rampe grâce à «RBG», un documentaire dans lequel on la voit notamment faire des pompes, elle a également été le sujet d'une populaire vidéo de l'émission Saturday Night Live et, à la fin de l'année, d'un nouveau long métrage, On the Basis of Sex. Oh, et elle est de retour au gymnase aussi.

DÉCEMBRE

Voulez-vous être le nouvel animateur des Oscars? Ils embauchent! Kevin Hart est contraint de démissionner — deux jours après l'annonce de son embauche — lorsque d'anciens messages homophobes qu'il avait publiés sur Twitter sont diffusés. Et vous vous souvenez de toutes les discussions au sujet du manteau de la première dame? C'est maintenant le manteau Max Mara rouge de Nancy Pelosi, accompagné de lunettes de soleil Armani, qui vole la vedette, alors que la politicienne sort d'une confrontation tendue avec le président. Max Mara remet immédiatement en marché le vêtement, qui était discontinué. Le mois de décembre accueille également une nouvelle Mary Poppins tout en élégance grâce à Emily Blunt. À la fin d'une année difficile, il est agréable de se gâter avec cette petite douceur cinématographique.

Le mois de décembre a accueilli une nouvelle Mary Poppins tout en élégance grâce à Emily Blunt.