Les Hells Angels étaient de passage au Saguenay samedi. Ils se sont réunis à l’érablière Au sucre d’or à Laterrière.

Les Hells Angels débarquent à Saguenay

Les Hells Angels du Québec se sont réunis à l’érablière Au sucre d’or à Laterrière, samedi après-midi. Une cinquantaine de motocyclistes étaient présents et plusieurs autres sont arrivés en voiture, la majorité d’entre elles louées.

De ses nombreux motards, plusieurs étaient de groupes affiliés aux Hells Angels, alors que seulement une dizaine portait le logo des Hells Angels. Les motards n’en sont pas à leur première visite dans la région, eux qui s’étaient déjà réunis Saint-Gédéon par le passé.

Les policiers avaient réservé une belle surprise pour l’arrivée de la plus grande organisation criminelle au Québec. Un comité d’accueil était présent sur la route menant au point de rencontre. Le Service de police de Saguenay et la Sûreté du Québec avaient envoyé une vingtaine de policiers qui ont procédé à l’identification de chaque personnes présentes. Les autorités en ont aussi profité pour regarnir leur banque de photo. L’Escouade régionale mixte (ERM), spécialisée en crime organisé, était également présente pour l’identification.

Les policiers ont procédé à l’identification de tous les motards en plus de fouiller leur moto. Les autorités en ont aussi profité pour regarnir leur banque de photos.

En plus d’identifier les passants, les différents corps policiers ont procédé à l’inspection de tous les véhicules qui circulaient sur le chemin de la Chaîne. Ils ont pris le temps de photographier toutes les motos, les plaques d’immatriculation et les numéros de série.

Selon des informations obtenues par le Quotidien, il y aurait eu 325 billets vendus au coût de 50$ le billet, pour le souper bénéfice. Les fonds amassés serviraient à payer les frais d’avocat de Bernard « Ben » Plourde, un membre en règle des Hells Angels dans la région. Plourde est actuellement en prison. Il avait été arrêté en août 2018, dans le cadre de l’opération « Nocif » de l'ERM.

Les motards sont arrivés par groupe à partir de 15 h samedi. Les premiers arrivés étaient les Bad Disciples, un groupe récent provenant de la région des Laurentides. En plus du blason de leur groupe, les motards arboraient le « Support 81 » qui démontre leur support envers les Hells Angels.

Peu après le passage des Bad Disciples à la zone de fouille, les Crazy Bastards, de Montréal, ont suivi et ont dû passer par le même processus. Les Red Devils Quebec City sont arrivés par la suite. Quelques membres en règle des Hells Angels, aussi surnommés « Full Patch », sont arrivés dans les différents groupes. Ces deux derniers groupes sont également affiliés aux Hells Angels.

Les Bad Disciples ont été les premiers motards à arriver à l’érablière Au sucre d’or.

Inquiétudes

La présence des Hells en région a soulevé plusieurs questions. Entre autres, la raison pour laquelle, l’érablière Au sucre d’or ait accepté la tenue de ce rassemblement . Les dirigeants ont mentionné aux médias plus tôt cette semaine, qu'ils ignoraient que la réservation était pour le groupe de motards criminalisés. La réservation était faite depuis déjà quelque temps.

La venue des Hells Angels inquiétait également plusieurs Laterrois qui n’étaient pas contents de voir des membres du crime organisé dans le secteur.

D’autres résidents du secteur avaient une tout autre opinion sur cette visite. Ils n’étaient pas du tout dérangés par la présence des motards, notamment en raison de la surveillance policière accrue et de l’endroit de la rencontre. L’érablière Au sucre d’or se trouve à environ quatre kilomètres des résidences les plus proches et est située en pleine forêt.

Les policiers devraient dresser un bilan du rassemblement en début de semaine.

Les Red Devils Quebec City
Les Crazy Bastards de Montréal
La fouille minutieuse des motos a forcé les motards à attendre de longues minutes au soleil.