Le centre de distribution Sobeys à Trois-Rivières a été évacué mercredi soir.

Le poids de la neige continue à susciter de l’inquiétude

Trois-Rivières — En raison des nombreux effondrements de toitures des dernières semaines, le poids de la neige continue à susciter de l’inquiétude dans la région alors que les évacuations et les opérations de déneigement se multiplient.

Une cinquantaine d’employés du centre de distribution Sobeys dans le parc industriel des Hautes Forges à Trois-Rivières ont été évacués par mesure préventive, vers 21 h 30, mercredi soir, à la suite de craintes au sujet de l’état de la structure.

Finalement, après vérification, le bâtiment est sûr, affirme Sobeys, et les activités ont repris à la normale jeudi matin. «Il y a des employés qui ont pensé qu’il y avait un problème avec la structure. Par précaution et par mesure de prévention, le centre de distribution a été évacué. Les pompiers sont venus. On a fait venir un ingénieur expert en structure pour inspecter le tout, et tout va bien», assure Anne-Hélène Lavoie, porte-parole de Sobeys. Le quart de nuit a été annulé, mais le travail a repris jeudi matin.

Cette dernière affirme que le bâtiment avait été inspecté pas plus tard que mercredi. Une équipe de déneigeurs était prévue jeudi. En raison des derniers événements, elle a été appelée aux petites heures du matin pour s’assurer que le déneigement soit complété rapidement. «Tout est revenu à la normale. Plus de peur que de mal. Je suis contente que nos collègues ont pris la situation au sérieux et qu’ils n’ont pas pris de chance», note Mme Lavoie.

Par ailleurs, un bâtiment résidentiel a aussi été évacué, jeudi matin, sur la rue Beauchemin, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Encore là, les pompiers se sont rendus sur place. La Croix-Rouge est venue assister les évacués de cet immeuble de trois logements. Peu de neige était visible sur le toit, mais un amoncellement important se trouvait sur le toit du balcon avant. Le bâtiment pourrait être évacué pendant quelques jours.