Le nombre de cas de maladie de Lyme explose

L’année 2017 fracasse tous les records pour ce qui est du nombre de personnes qui ont contracté la maladie de Lyme dans la région, selon la Santé publique en Estrie.

On a répertorié 120 cas, comparativement à 72 à pareille date l’an dernier, soit une augmentation de 66 pour cent.

La région sociosanitaire de l’Estrie est de loin la région la plus touchée au Québec, avec un taux d’incidence de 25 par 100 000 habitants, soit un taux 12 fois plus élevé que celui du reste de la province, ajoute-t-on.

Les territoires les plus touchés demeurent les MRC Brome Missisquoi et Haute-Yamaska avec un taux de 72 cas par 100 000 habitants pour 2017, note  la Direction de santé publique de l’Estrie.

Bien que la maladie et son principal vecteur, la tique à chevreuil, progressent, les efforts de sensibilisation auprès des médecins et de la population semblent porter ses fruits. Dans deux sondages effectués à l’automne, on note une augmentation globale des connaissances en ce qui a trait à la maladie de Lyme, surtout dans les deux territoires où l’on dénombre le plus de cas.

Il reste néanmoins beaucoup d’efforts de sensibilisation à faire, surtout pour les résidents des territoires moins touchés ou encore les touristes qui visitent notre région.