Le Dolmissois Shayne Gauthier soulève la coupe Grey

Il y avait une mini-talle de Bleuets qui était aux anges, dimanche, dans le stade McMahon de Calgary, où les Blue Bombers de Winnipeg ont remporté la finale de la Coupe Grey 33-12 aux dépens des Tiger-Cats de Hamilton. Le secondeur des Blue Bombers de Winnipeg, Shayne Gauthier, a en effet pu célébrer avec son père Patrice, son frère aîné Dave et la conjointe de ce dernier, Marylinn Fortin, ainsi qu’avec son amoureuse, Katie Hoch, le retour de l’emblématique trophée à Winnipeg après 29 ans d’attente.

« On dit que les défensives gagnent les championnats. Je pense que c’est ça qui est arrivé aujourd’hui. On est arrivés prêts pis on l’a démontré sur le terrain. On a gagné la coupe ! ! ! », a-t-il déclaré à RDS. « C’est incroyable ! On a les meilleurs fans de la ligue canadienne. Ils le méritent. On a fait ça pour eux autres. »

Presque 30 ans plus tard, les Blue Bombers ramènent la Coupe Grey à Winnipeg et le secondeur dolmissois Shayne Gauthier est de ceux qui pourront inscrire leur nom sur le précieux trophée. Qui sait ? , peut-être que la coupe fera un détour par Dolbeau-Mistassini !

La famille en liesse

Joint dimanche, le frère aîné de Shayne savourait pleinement le moment. Il poussait des cris de joie et était en attente d’aller retrouver son frère sur le terrain après cette victoire mémorable. « On attend pour embarquer sur le terrain. On capote ! », s’est exclamé Dave Gauthier, enthousiaste.

« On saute partout et on est contents. Y’a pas grand-chose qui se dit ! Il y a plus de choses qui se crient ! », rapporte l’aîné en riant, vers 22 h 15 !

Dave Gauthier, le frère aîné du secondeur Shayne Gauthier des Blue Bombers de Winnipeg, était déjà tout sourire en compagnie de sa conjointe, Marylinn Fortin, la conjointe de Shayne, Katie Hoch, et leur père Patrice, étaient déjà tout sourire avant le début de la finale de la Coupe Grey au stade McMahon de Calgary. Imaginez lorsque Gauthier et les Bombers ont remporté le  match!

Arrivé au stade vers 14 h, le quatuor n’a pas pris part au gros tailgate à 100 $, préférant aller prendre place dans le stade sur le coup de 16 h. « C’est l’accomplissement de mon petit frère et le point culminant de son parcours ! Ça fait plus de 12 ans qu’on le suit. On est allé en Beauce et on n’a pas manqué un match du Rouge et Or. Et on espère fêter ce soir ! », a-t-il lancé avec bonne humeur, ajoutant que ce serait un honneur si Shayne pouvait amener l’emblématique trophée du Championnat canadien de football à Dolbeau. Une première conquête d’un Bleuet depuis celle du Chicoutimien Sylvain Girard avec les Alouettes de Montréal en 2002.

À la pause de la mi-temps, le quatuor était d’excellente humeur, tout en restant prudent. « Ça va très bien. La foule est pas mal pour nous (Blue Bombers). On est dans l’Ouest et j’ai l’impression (que les partisans) des Eskimos et de la Saskatchewan prennent pour Winnipeg. Toutes les facettes du jeu, la défense, l’attaque et les unités spéciales, font leur job. On est en train de jouer un très gros match ! La bonne humeur est dans le camp, mais on ne vendra pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, comme on dit ! »

Par la suite, Gauthier (#44), qui est utilisé au sein des unités spéciales, a réussi un plaqué sur un retour de botté d’envoi alors que le pointage était de 33-12 au quatrième quart. Une fois la victoire confirmée, le clan Gauthier a pu exprimer sa joie et sa fierté.

Les proches de Gauthier n’ont pu passer qu’un court moment avec le Dolmissois avant le match décisif.

« Nous sommes arrivés à Calgary vendredi soir où nous avions loué un Airbnb. Samedi, nous sommes allés nous promener dans les Rocheuses et nous avons pu voir Shayne pour une première fois samedi soir. (Les joueurs) ne sont pas en retraite fermée, mais presque. Ils ont trois ou quatre “meeting” par jour. Mais aujourd’hui (dimanche), on n’a pas pu lui parler. On sait qu’ils vont bien, car ils étaient plusieurs joueurs à avoir des grippes de stress. Mais ce matin, tout le monde a l’air en forme ! », a raconté Dave Gauthier avant le début de la finale.