La jeune militante suédoise Greta Thunberg à Montréal, le 27 septembre dernier
La jeune militante suédoise Greta Thunberg à Montréal, le 27 septembre dernier

Le changement climatique choisi «nouvelle de l’année» au Canada par les médias francophones

Le changement climatique a été largement choisi comme la «nouvelle de l’année 2019» par les rédactions francophones, selon le sondage annuel de La Presse canadienne.

L’enjeu environnemental, devenu cette année «urgence climatique», a été choisi par la moitié des 10 répondants francophones au sondage. Paule Genest, première directrice à RDI, a expliqué que «les générations sont interpellées» par cet enjeu, qui a mobilisé, mais aussi polarisé.

Le changement climatique a de fait façonné de nombreux éléments du cycle de l’actualité canadienne en 2019, des inondations massives aux incendies de forêt dévastateurs, en passant par les débats sur la stratégie de lutte, les oléoducs et la taxe sur le carbone. Pendant ce temps, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de bon nombre de villes canadiennes tandis que la jeune militante suédoise Greta Thunberg effectuait une tournée du pays.

L’enjeu climatique, encore récemment un concept scientifique et écolo, revêt de plus en plus un visage pour les citoyens: ainsi, des secteurs du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario ont été frappés cette année encore par de graves inondations printanières - ce qui arrivait jadis «une fois tous les 100 ans» survenait pour la deuxième fois en trois ans. À Montréal, le 27 septembre, entre 300 000 et 500 000 manifestants ont pris part à la Marche pour le climat, ce qui en ferait «la plus importante manifestation de l’histoire du Québec», selon les organisateurs.

«2019 a été comme une année d’éveil climatique pour le Canada», soutient Catherine Abreu, directrice du Réseau action climat Canada.

Avec deux voix sur dix, la Loi sur la laïcité de l’État québécois arrive en deuxième place. Adoptée à l’Assemblée nationale en juin, la loi continue à faire les manchettes puisque sa constitutionnalité est contestée devant les tribunaux. En attendant des jugements sur le fond, des opposants souhaitent aussi que la cour suspende certaines dispositions de la loi - le port de signes religieux dans l’exercice de leurs fonctions par les employés de l’État en position d’autorité coercitive, comme les juges, les policiers et les gardiens de prison, et les enseignants des écoles publiques, ainsi que l’obligation de recevoir et de fournir des services à visage découvert.

D’autres nouvelles ont reçu un vote chacune dans ce sondage. L’affaire SNC-Lavalin, qui a embarrassé pendant des mois le gouvernement de Justin Trudeau et poussé les ministres Jody Wilson-Raybould et Jane Philpott à claquer la porte du Parti libéral; la réélection des libéraux en octobre; et la conquête du championnat de la NBA par les Raptors de Toronto.

Au Canada anglais

Au Canada anglais, c’est l’affaire SNC-Lavalin qui arrive en tête du sondage, ex aequo avec la chasse à l’homme dans l’Ouest canadien pour retrouver deux jeunes hommes soupçonnés de trois meurtres dans le nord de la Colombie-Britannique au milieu de juillet. Les recherches pour retrouver Kam McLeod et Bryer Schmegelsky ont fait les manchettes au pays et à l’international pendant quelques semaines. On a retrouvé leur corps dans un boisé de Gillam, au Manitoba, le 7 août.

En deuxième place, 16 répondants au Canada anglais ont choisi aussi le changement climatique comme «nouvelle de l’année» en 2019. «Je ne crois pas que cela puisse être autre chose que le changement climatique», a répondu la rédactrice principale du «Toronto Star», Julie Carl. «Il capte notre attention, notre réalité et notre imagination.»

«Il n’y a pas de plus grande nouvelle que la modification de notre propre planète par l’Homme - même pour ceux qui n’y croient pas», a expliqué Paul Harvey, rédacteur en chef du «Calgary Herald» et du «Calgary Sun».

Kawhi Leonard et ses Raptors ont réalisé l’impensable en décrochant le tout premier titre canadien de l’équipe de Toronto.

De fait, lors des élections d’octobre, les deux tiers des Canadiens ont voté pour des partis qui préconisent une tarification du carbone, tandis qu’un nombre égal a voté pour des partis qui ont promis d’achever le projet d’oléoduc Trans Mountain.

Sans grande surprise, la victoire des Raptors a conquis le coeur de plusieurs rédactions au Canada anglais - surtout en Ontario -, avec 15 voix sur 77. Sous la houlette de la superstar Kawhi Leonard, les Raptors ont réalisé l’impensable en battant les Warriors de Golden State en six matchs, pour décrocher le tout premier titre canadien.

La réélection des libéraux de Justin Trudeau le 19 octobre a recueilli six voix, la Loi sur la laïcité de l’État québécois trois, et l’apparition de maladies respiratoires causées par le vapotage a obtenu deux voix. L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, dont le rapport final a été publié en juin après deux ans d’audiences, a obtenu une voix.