La création du Fonds d’indemnisation des victimes de Lac-Mégantic de 431 millions $ a permis d’indemniser les familles des victimes de décès, les réclamations pour les lésions corporelles et dommages moraux, les dommages matériels et économiques, les réclamations gouvernementales ainsi que celles des assureurs.

Lac-Mégantic: l’argent ne remplacera jamais les pertes

« L’argent ne remplacera jamais ce qui a été perdu en particulier pour ceux qui ont perdu des proches ».

Avec Guy Ouellet et Serge Jacques, Louis-Serge Parent est à la tête du recours collectif entrepris à la suite des événements du 6 juillet 2013.

Lire aussi: L’abbé Steve Lemay revient sur la tragédie

Un modèle de résilience à Lac-Mégantic

Lac-Mégantic: seulement deux recommandations du BST appliquées

Cinq ans après la tragédie de Lac-Mégantic, la quasi-totalité des poursuites civiles contre les principaux acteurs de ces terribles événements, dont le recours collectif, sont réglées tant du côté canadien qu’américain.

Outre la poursuite contre le Canadien Pacifique (CP), qui doit être entendue à l’automne 2019, la voie novatrice sur le plan juridique par laquelle se sont réglées les multiples poursuites tire à sa fin. La création du Fonds d’indemnisation des victimes de Lac-Mégantic de 431 millions $ a permis d’indemniser les familles des victimes de décès, les réclamations pour les lésions corporelles et dommages moraux, les dommages matériels et économiques, les réclamations gouvernementales ainsi que celles des assureurs.

Si le dossier, en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) mené par le juge Gaétan Dumas de la Cour supérieure, n’est pas complètement fermé, le 28e rapport du contrôleur confirme que les multiples dédommagements sont presque tous payés.

Les réclamations de plus de 114 millions $ aux familles des 47 victimes ont été versées.

47,2 M$ distribués

Plus de 47,2 millions $ ont été distribués à 4327 réclamants pour les lésions corporelles et dommages moraux.

Le contrôleur confirme qu’un montant supplémentaire d’environ 2,8 millions $ sera distribué.

Concernant les réclamations de dommages matériels et économiques, seulement 14 dossiers sur les 1810 sont encore contestés.

Louis-Serge Parent estime que la plupart des personnes indemnisées ont pris le montant d’argent comme un cadeau. La distribution des indemnisations avait commencé au début de 2016.

« Les gens ne parlent plus vraiment de cela. Certains se sont gâtés et d’autres ont été plus prudents avec leur argent », mentionne M. Parent.

Sa résidence a été la proie des flammes dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013 à la suite de l’explosion du convoi de pétrole brut.

« Certains ont vécu des choses bien pires que moi lors de cette nuit-là », rappelle M. Parent.

Il souligne le travail de l’avocat Me Daniel Larochelle de Lac-Mégantic qui a travaillé au traitement de plus de 4000 dossiers de réclamation à la suite du règlement du recours collectif au printemps 2015.

« Nous ne pensions pas que ça irait aussi vite que cela. Les deux premières années ont été plus longues, mais lorsque ça s’est mis à débouler, tout s’est fait rapidement », explique M. Parent.

Concernant la suite du recours collectif contre CP, Louis-Serge Parent attend la suite des choses comme les autres membres.

« Nous allons prendre ça comme un bonus. Je crois qu’il n’y a personne qui attend après cet argent-là », estime M. Parent.