La réorganisation d’IKEA créera 4000 emplois

COPENHAGUE — Le détaillant suédois Ikea a annoncé mercredi une réorganisation qui se traduira par la création nette d’environ 4000 postes.

La compagnie a expliqué que quelque 11 500 emplois seront créés au cours des deux prochaines années, mais que 7500 postes deviendront également redondants et seront éliminés.

IKEA compte accentuer sa présence en ligne et ouvrir des boutiques au centre-ville pour complémenter sa présence en banlieue, composée de ses grands entrepôts bien connus.

Le groupe Ingka, le plus grand exploitant du réseau de franchises IKEA, ouvrira ainsi des boutiques dans une trentaine de villes, pour diversifier sa portée. Ingka gère actuellement 367 magasins IKEA dans 30 pays et emploie 160 000 employés au sein de l’effectif total d’Ikea, qui en compte 208 000.

«Nous reconnaissons que l’environnement du commerce au détail se transforme à une échelle et une cadence jamais observée auparavant», a noté le chef de la direction du groupe Ingka, Jesper Brodin.

IKEA a été fondée en 1943 par Ingvar Kamprad. Il a transformé la petite entreprise de commandes postales originalement exploitée depuis la ferme de sa famille pour en faire un empire du meuble, en s’appuyant sur l’idée de laisser ses consommateurs assembler les produits, des meubles de conception simple et peu coûteux.

Le nom de l’entreprise est constitué des initiales de son fondateur, suivi des premières lettres du nom de la ferme familiale du sud de la Suède, Elmtaryd, et de la paroisse où celle-ci est située, Agunnaryd.

M. Kamprad est décédé en janvier à l’âge de 91 ans. Le siège social du groupe IKEA se situe à Leiden, aux Pays-Bas.