La GRC a saisi 100 armes à feu dans une résidence de Chebogue, en Nouvelle-Écosse.

La GRC saisit 100 armes à feu dans une résidence de la Nouvelle-Écosse

CHEBOGUE, N.-É. — La GRC est tombée sur 100 armes à feu non sécurisées cette semaine, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, après avoir répondu à un appel au 911, qui était en fait un mauvais numéro.

La police a indiqué qu'elle s'était rendue dans une maison de Chebogue, dans le comté de Yarmouth, lundi.

Bien qu'il n'y ait pas eu d'urgence, la police a déclaré avoir trouvé 100 armes à feu dans la résidence, soit 94 armes d'épaule et six armes de poing.

Les policiers ont déclaré qu'aucune des armes n'était correctement sécurisée. Ils ont donc arrêté le propriétaire pour le stockage non sécurisé d'une arme à feu et ont saisi toutes les armes.

L'homme non identifié a par la suite été relâché et devra comparaître devant le tribunal provincial de Yarmouth en octobre.

La porte-parole de la GRC, la caporale Jennifer Clarke, a déclaré mercredi que l'homme avait été coopératif et avait permis à la police de rentrer chez lui afin qu'elle puisse s'assurer qu'il n'y avait pas d'urgence.

«Les armes à feu étaient juste là, bien à la vue», a raconté Mme Clarke.

Elle a ajouté qu'il était possible que l'enquête en cours mène à d'autres accusations.

«Nous avons des experts en armes de l'Équipe nationale de soutien à l'application de la Loi sur les armes à feu de la GRC qui se rendront sur place. Ils viendront examiner les armes plus tard cette semaine.»