La dépouille du bombardier Patrick Labrie est suivie par sa mère Julie Rivard, sa veuve Jessica Lafleur, son père Jean Labrie, et sa soeur Véronique Labrie, lors de son arrivée à Ottawa, samedi soir.

La dépouille du soldat Labrie rentre au pays

OTTAWA — La dépouille du soldat québécois mort lors d’un entraînement de parachute en Bulgarie est revenue samedi soir au Canada.

La Défense nationale a indiqué, par voie de communiqué, «qu’une cérémonie de transfert avec dignité de la dépouille» avait eu lieu à l’aéroport international MacDonald-Cartier d’Ottawa, après l’arrivée de la dépouille du soldat.

Les membres de la famille de Patrick Labrie, ainsi que ses frères et soeurs d’armes, étaient présents pour lui rendre hommage.

Le bombardier Patrick Labrie est décédé à la suite de blessures subies lors d’un saut en parachute à basse altitude, mardi matin (heure locale).

Il était de Buckingham, en Outaouais.

+

Les membres de la famille de Patrick Labrie, ainsi que ses frères et soeurs d’armes, étaient présents pour lui rendre hommage.
L'émotion était visible sur les visages des militaires présents.

Dan Matheson, commandant du 2e Régiment du Royal Canadian Horse Artillery - l’unité à laquelle appartenait le disparu - a indiqué, dans un communiqué, que son régiment «était une famille», et que «cette famille était en deuil».

«C’est une journée difficile pour le 2e Régiment, Royal Canadian House Artillery. Nous sommes attristés par la perte inattendue de l’un des nôtres, le bombardier Patrick Labrie, qui a tragiquement perdu la vie alors qu’il participait à l’exercice SWIFT RESPONSE 19. Nos pensées accompagnent la famille et les amis de Patrick, qui souffrent de la perte de cet excellent jeune soldat», a écrit Dan Matheson.

+

Le bombardier Patrick Labrie est décédé à la suite de blessures subies lors d’un saut à basse altitude, mardi matin, en Bulgarie.

Le bombardier Patrick Labrie a été déployé en Europe de l’Est en 2018 dans le 1er Bataillon, The Royal Canadian Regiment, au sein du groupement tactique multinational de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie dirigé par le Canada.

Les autorités militaires mènent une enquête sur la mort de Patrick Labrie.

Au moins trois autres soldats, dont deux Américains, ont été blessés depuis le début de l’exercice Swift Response 19. Le ministère a dit que cet exercice multinational mené par les États-Unis se déroule du 8 au 27 juin à différents endroits en Bulgarie, en Croatie et en Roumanie.