Une carte de commémoration funéraire remise lors des funérailles de Norah et de Romy Carpentier, lundi dernier. Les cadavres des deux enfants âgées de 11 et 6 ans ont été trouvés dans un secteur boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet.
Une carte de commémoration funéraire remise lors des funérailles de Norah et de Romy Carpentier, lundi dernier. Les cadavres des deux enfants âgées de 11 et 6 ans ont été trouvés dans un secteur boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet.

La coroner Sophie Régnière enquêtera sur la mort de Romy, Norah et Martin Carpentier

QUÉBEC - La coroner et avocate Sophie Régnière a été désignée pour faire la lumière sur les éléments qui ont mené aux décès tragiques de Romy, Norah et Martin Carpentier survenus il y a environ deux semaines à Saint-Apollinaire, à l’ouest de Lévis.

Les cadavres des deux enfants âgées de 6 et 11 ans ont été trouvés dans un secteur boisé, le 11 juillet; celui de leur père, Martin Carpentier, a été localisé en début de présente semaine dans la même région.

Le Bureau du coroner signale que le but de l’investigation dirigée par Sophie Régnière ne sera pas de mener à un procès, mais d’apporter des réponses sur les éléments qui ont conduit aux décès, dans une optique de prévention. Les coroners interviennent systématiquement lorsqu’un décès survient dans des circonstances violentes.

L’investigation cherchera aussi à déterminer le plus précisément possible la date et le lieu des décès ainsi que les causes probables et les circonstances. À cette fin, la coroner collaborera avec plusieurs partenaires et experts, de même qu’avec les policiers dont l’enquête criminelle est terminée.

Le Bureau du coroner signale que le processus d’investigation de la coroner Régnière sera confidentiel jusqu’à la diffusion de son rapport final qui lui, sera public. Le délai moyen entre le moment où le coroner est avisé d’un décès et la publication du rapport est actuellement de 11 mois.

Le Bureau du coroner ajoute que certains faits énoncés lors de la conférence de presse de la Sûreté du Québec (SQ) du 22 juillet dernier sur la mort de Romy, Norah et Martin Carpentier, dont l’évaluation de la date des décès, sont basés sur des analyses préliminaires et qu’ils pourraient être revus en fonction des éléments mis en lumière au cours de l’investigation de la coroner.

+

La coroner et avocate Sophie Régnière