Paul Dewar a reçu la clé de la ville, la plus importante distinction municipale, jeudi soir.

La clé de la Ville d'Ottawa pour l'ancien député Paul Dewar

L’ancien député fédéral d’Ottawa-Centre, Paul Dewar, qui est atteint d’un cancer du cerveau en phase terminale, a reçu jeudi soir la clé de la Ville d’Ottawa, la plus haute distinction honorifique remise par la Ville.

La salle du conseil de ville où s’est déroulé l’événement était bondée. Le maire d’Ottawa, Jim Watson, la conseillère municipale Catherine McKenney et un ami de M. Dewar, Kiavash Najafi, se sont succédé au microphone pour prononcer des allocutions.

Le père de famille de 55 ans a travaillé comme enseignant au niveau élémentaire avant de commencer sa carrière politique. Il s’est aussi impliqué activement dans la communauté au sein de diverses organisations, dont l’Ottawa Community Immigrant Services Organization.

Paul Dewar, qui est le fils de l’ancienne mairesse d’Ottawa Marion Dewar, s’est dit quelque peu dépassé lorsqu’on lui a annoncé qu’il allait recevoir la clé de la Ville.

« Je me suis demandé pourquoi moi ? Il y a tellement de gens incroyables, a-t-il réagi en point de presse après la cérémonie. Je vois maintenant cela comme une représentation des gens avec qui j’ai travaillé et des changements que nous avons apportés ensemble ».

Durant son mot de la fin, M. Dewar a longuement parlé de la jeunesse et de son appui indéfectible envers elle.

« Le potentiel pour notre jeunesse ici à Ottawa, comme dans le reste du monde, est infini », a plus tard expliqué M. Dewar devant les journalistes.

M. Dewar a d’ailleurs lancé l’été dernier l’initiative d’action communautaire Youth Action Now qui rassemble des jeunes de divers horizons pour, notamment, renforcer leur leadership collectif et accroître leur incidence.

Paul Dewar, qui a le même type de cancer que celui qui a emporté le chanteur des Tragically Hip, Gord Downie, l’année dernière, a aussi tenu à saluer l’équipe médicale qui le suit dans son parcours.

« Nous sommes si choyés de vivre dans une ville où l’excellence est normale », a-t-il lancé.

Le maire Watson, qui a présenté la clé de la Ville à M. Dewar en reconnaissance de son dévouement envers la communauté et son pays, a notamment indiqué devant le public que les valeurs et l’intégrité de M. Dewar ont inspiré de nombreuses personnes à se dépasser.

« Paul a toujours été tenu en haute estime pour sa décence et son intégrité. En tant que membre du Parlement, il s’est créé une réputation à l’échelle nationale pour son engagement envers les droits de la personne et la paix internationale. Il a présidé un groupe parlementaire multipartite pour la prévention des génocides et autres crimes contre l’humanité. Il est devenu le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’Affaires étrangères à la suite de l’élection fédérale de 2011 », a souligné le maire Watson.

Paul Dewar a siégé en tant que député néo-démocrate d’Ottawa-Centre de 2006 à 2015.

La clé de la Ville d’Ottawa a été remise pour la première fois en 1935 par le maire Stanley Lewis au gouverneur général du Canada, Lord Tweedsmuir. Parmi les autres récipiendaires, il y a eu l’écrivaine Margaret Atwood, l’actrice Sandra Oh, le hockeyeur Daniel Alfredsson et le quart-arrière des Redblacks, Henry Burris.