Originaire de Saint-Jérôme, Justine Blanchet se lance à fond dans le new country depuis plus de deux ans. La semaine prochaine, elle lancera un nouvel extrait.
Originaire de Saint-Jérôme, Justine Blanchet se lance à fond dans le new country depuis plus de deux ans. La semaine prochaine, elle lancera un nouvel extrait.

La chanteuse new country Justine Blanchet lance « Got Away »

Mario Boulianne
Mario Boulianne
Le Droit
Y a pas à dire, le new country s’impose de plus en plus au Québec. Après Matt Lang, Britanny Kennell, Phil G. Smith et bien d’autres, voilà qu’une jeune auteure-compositrice-interprète se lance dans l’arène.

Justine Blanchet lancera un tout nouvel extrait lundi prochain et qui s’intitule Got Away.

Pour l’artiste de 19 ans originaire de Saint-Jérôme, le country coule dans ses veines depuis très longtemps et depuis quelques années, elle met le pied sur l'accélérateur pour faire entendre sa musique de plus en plus.

« Je chante depuis que je suis toute petite, confie-t-elle au Droit. Après une appendicectomie à l’âge de 11 ans, je me suis dit qu’il fallait que je vive chaque journée comme si c’était la dernière et la seule chose que je voulais faire, c’était de la musique. »

Après une formation de base en chant lyrique (opéra) et quatre années dans les cadets de l’air où elle a pris part à quelques concours de chant, Justine s’est tournée naturellement vers le new country.

« J’écris de plus en plus de chansons, ajoute-t-elle. J’adore raconter des histoires et le country est le véhicule parfait pour le faire. Pour Got Away par exemple, c’est la chanson la plus personnelle que j’ai écrite jusqu’à maintenant. J’y raconte l’histoire d’une personne qui doit s’éloigner d’une autre qui ne la mérite pas et par expérience, je peux vous confirmer que c’est douloureux. »

La musicienne qui s’accompagne à la guitare veut continuer d’exploiter son côté storyteller qui sied bien au style de musique qu’elle a adoptée.

« J’aime beaucoup l’authenticité des textes dans la musique country, explique-t-elle. C’est cette simplicité qui m’attire. Aujourd’hui, je préfère ne pas me compliquer la vie plus qu’elle ne l’est en ce moment avec la pandémie. Je me concentre sur le présent et sur ce que je peux contrôler. Écrire des chansons et les interpréter, c’est ce que je fais de mieux alors, autant en profiter au maximum. »


« J’écris de plus en plus de chansons. J’adore raconter des histoires et le country est le véhicule parfait pour le faire. »
Justine Blanchet, auteure-compositrice-interprète

Une touche de Nashville

Pour la réalisation, Justine s’est tournée vers Yann Bélanger. Membre du groupe Emerson Drive, Bélanger est installé à Mont-Laurier où il exploite le Studio Nashville Nord. 

La collaboration entre Bélanger et Blanchet n’est pas nouvelle. Le guitariste de Emerson Drive a réalisé ses deux derniers singles, dans lesquels on sent très bien la touche « nashvillesque » de Bélanger dans la réalisation.

Comme la chanson Strong — qui a récolté 120 000 vues sur YouTube — parue en janvier 2019 et Heartbeat lancée l’été dernier (150 000 vues sur YouTube), Got Away sera suivie d’un vidéoclip qui sera disponible le 28 août sur la chaîne YouTube de l'artiste.

Justine Blanchet fera paraître un vidéoclip de la chanson «Got Away» le 28 août.

Pour ce qui est des spectacles, comme tous les artistes, son agenda ne déborde pas d’engagements. 

« J’ai une prestation à faire ce week-end dans un camping en Ontario, mais c’est tout. Je vais continuer à écrire des chansons, préparer un mini-album et on verra bien ce qui se passera », conclut-elle avec une sagesse plutôt surprenante pour une jeune femme de 19 ans.