La députée provinciale de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard, brille par son absence dans son comté depuis le début des inondations.

Inondations: où est Amanda Simard?

La députée provinciale de Glengarry-Prescott-Russell, Amanda Simard, brille par son absence dans son comté depuis le début des inondations. Une situation que déplore le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins.

Plusieurs des régions qui font partie du territoire de la députée sont actuellement submergées par les inondations. « Cumberland, Alfred-Plantagenet, l’Orignal, Rockland, ils font tous partie de son district. Elle pourrait au moins faire une apparition », remarque le maire Desjardins.

Ce dernier affirme que parmi tous les représentants gouvernementaux de la région, Amanda Simard est la seule qui n’a pas fait acte de présence. Depuis que l’état d’urgence a été déclaré à Clarence-Rockland, dimanche dernier, la députée n’aurait d’aucune façon tenté d’entrer en contact avec M. Desjardins.

«C’est frustrant un peu de voir qu’on n’entend pas parler d’elle du tout. On ne lui demande pas de venir pelleter et de remplir les sacs de sable, mais fais une apparition, au moins. Francis Drouin (le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell) est venu pelleter ici tous les jours.»

À Alfred-Plantagenet, le maire Stéphane Sarrazin a lui aussi tenté de contacter Mme Simard lorsqu’il a déclaré l’état d’urgence. «C’est coutume quand on déclare l’état d’urgence d’appeler le président des Comtés unis de Prescott-Russell et nos députés provincial et fédéral. Amanda Simard est la seule qui n’a pas répondu.»

Amanda Simard avait été acclamée par les francophones au pays en quittant le caucus conservateur de l’Ontario pour devenir députée indépendante, en novembre 2018.

«Même si elle est députée indépendante, elle devrait quand même pouvoir faire son travail. Mais elle ne le fait pas, comme c’est là», critique le maire Desjardins.

Mme Simard n’a pas répondu aux questions posées par Le Droit.

Une belle collaboration

M. Desjardins a toutefois tenu à souligner l’entraide de la communauté depuis le début de la crue printanière. «Je veux remercier les bénévoles, les commerçants. La résidence pour personnes âgées Bellerive a donné 200 sandwiches hier pour les bénévoles. C’est fantastique. L’école L’Escale à Rockland sont venus faire des sacs. Les jeunes avaient tellement d’énergie, on a dû faire venir un autre chariot élévateur pour empiler les sacs, parce qu’ils allaient trop vite.»

Le maire de Clarence-Rockland a aussi noté la collaboration entre les municipalités de la région. « C’est la seule manière qu’on va passer au travers. Il ne faut pas regarder les lignes, parce que l’eau, elle, ne regarde pas les lignes. »

Des agents de la réglementation d’Embrun sont venus prêter main-forte pour nettoyer la route 17/174 afin de la rouvrir à la circulation.

Des pompiers de Casselman, de La Nation et même de Glengarry ont aidé avec les sacs de sable.

M. Desjardins a pour sa part offert d’accueillir les sinistrés des autres municipalités affectées par les inondations au centre d’hébergement, à Clarence Creek.