Hydro-Québec s’attaque maintenant à une montagne de petites pannes

MONTRÉAL - Hydro-Québec s’est donné comme objectif de rebrancher tout le Québec au plus tard mardi, mais les équipes auront fort à faire puisque la société d’État s’attaque désormais à une montagne de petites pannes.

Selon un bilan dressé à 10h, 18 928 clients ayant été privés d’électricité à cause de la violente tempête automnale de vendredi étaient toujours privés de courant.

Les équipes estiment qu’il leur reste toujours 1664 pannes à réparer. Elles touchent toutes moins de 20 clients et près de la moitié affectent cinq clients ou moins, a soutenu Cendrix Bouchard, un porte-parole d’Hydro-Québec lors d’une conversation téléphonique avec La Presse canadienne.

Ces pannes sont principalement situées en Montérégie, en Estrie, dans le Centre-du-Québec et en Beauce.

Le bilan présenté sur le site web, et qui a varié à la hausse en avant-midi mardi, tient également compte des nouvelles pannes qui ne sont pas liées à l’événement de la semaine dernière, a distingué M. Bouchard.

Il a confirmé qu’Hydro-Québec a toujours pour objectif de rebrancher tous ses clients victimes de la tempête d’ici mardi soir, comme l’avait indiqué la veille le président-directeur général d’Hydro-Québec, Éric Martel.

Il y a peut-être quelques cas «exceptionnels» où ce sera difficile d’y arriver, a nuancé M. Bouchard. En Estrie, par exemple, les employés d’Hydro-Québec rebâtissent une section de réseau dans un marécage, a-t-il mentionné.

Au plus fort de la crise, 990 000 foyers, commerces et entreprises étaient touchés par ces pannes, ce qui représente le plus haut total depuis la crise du verglas de 1998.