Hôpital de Hull: un employé piqué par une seringue dans un conteneur à déchets

Un employé de l’Hôpital de Hull est sous traitement préventif après avoir été piqué par une seringue — qui avait été stérilisée — se trouvant dans un conteneur à déchets temporairement installé dans le stationnement de l’établissement.

Le porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Bruno Desjardins, a indiqué que le compacteur à déchets normalement utilisé par l’Hôpital de Hull est brisé depuis trois semaines, ce qui a forcé l’organisation à installer des conteneurs en attendant qu’une réparation puisse être effectuée. Le compacteur étant «assez vieux», les travaux ne pouvaient être faits très rapidement, mais ils devraient être terminés cette semaine, a fait savoir M. Desjardins.

Dans l’intervalle, des rappels ont dû être faits par le CISSSO pour que les employés s’assurent de fermer les portes des conteneurs entre les déchargements de déchets.

L’organisation confirme qu’un employé s’est piqué avec une seringue se trouvant dans l’un des conteneurs, ce qui a déclenché un processus de traitement préventif.

L'accès aux conteneurs à déchet où l'incident se serait produit a été restreint.

Le porte-parole du CISSSO précise que les déchets biomédicaux qui sont déposés tant dans le compacteur que dans les conteneurs temporaires sont préalablement stérilisés. Le protocole prévoit tout de même qu’une personne suive un traitement préventif en cas de piqûre par une seringue, a précisé M. Desjardins.

En attendant que le compacteur soit réparé, le CISSSO évalue la possibilité d’installer des barrières pour limiter l’accès aux conteneurs temporaires, qui sont situés dans une zone reculée du stationnement, près du quai de chargement de l’hôpital.