Hausse en 2017 du nombre de Canadiens qui ont fumé la cigarette et du cannabis

MONTRÉAL - Les consommateurs de cannabis ont augmenté au pays: dans l’année précédant sa légalisation à des fins récréatives, un Canadien sur six dit en avoir consommé au moins une fois, ce qui est en hausse par rapport aux années précédentes, révèlent les plus récents chiffres de Statistique Canada.

La même année, en 2017, 15 pour cent des Canadiens ont déclaré être des fumeurs de cigarettes, ce qui est aussi en hausse par rapport à 2015, qui n’en comptait alors que 13 pour cent, un creux historique.

L’agence fédérale de statistiques vient de rendre publique son Enquête sur le tabac, l’alcool et les drogues de 2017, qui se penche sur les habitudes des Canadiens de plus de 15 ans.

Il en ressort qu’en 2017, le cannabis était la drogue illégale la plus consommée.

Cette année-là, la prévalence de la consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois était de 15 pour cent (4,4 millions), en hausse par rapport à 2015 (12 pour cent ou 3,6 millions) et à 2013 (3,1 millions). Ces chiffres ne révèlent pas la fréquence de la consommation: cela peut être un joint au cours de l’année ou une consommation quotidienne.

Les jeunes de 20 à 24 ans sont les plus nombreux à avoir tâté du cannabis (33 pour cent), suivis des 15 à 19 ans (19 pour cent), alors que chez les adultes de 25 ans et plus, ils n’étaient que 13 pour cent à en avoir consommé en 2017.

L’âge moyen pour commencer à toucher au cannabis était de 18 ans chez les hommes, inchangé par rapport à 2015, et de 19 ans chez les femmes, en hausse par rapport à 2015 (18 ans).

Et comment ce cannabis était-il consommé? La très grande majorité, soit 91 pour cent, disent l’avoir fumé.

Quant aux fumeurs de cigarettes, il y a plus d’hommes que de femmes: 17 pour cent par rapport à 13.

Plus de 3,3 millions de Canadiens sont des fumeurs quotidiens (11 pour cent de la population), et ils allumaient en moyenne 13,7 cigarettes par jour.