Le 8 août dernier, un glissement de terrain est survenu en fin de journée, sue la rue Alfred-Desrochers.

Glissement de terrain : jusqu’à 250 000 $ pour les sinistrés

Les familles évacuées en raison d’un glissement de terrain survenu au début du mois d’août sur la rue Alfred-Desrochers pourront recevoir une aide gouvernementale.

C’est ce qu’a confirmé Stéphane Simoneau, coordonnateur aux mesures d’urgence à la Ville de Sherbrooke, mardi. Le soutien financier offert peut attendre les 250 000 $ par résidence au besoin, a-t-il précisé.

Lire aussi: Neuf personnes évacuées pendant « des semaines »

Deux familles évacuées pour un glissement de terrain

Le 8 août dernier, un glissement de terrain est survenu en fin de journée. Deux familles ont été évacuées de leur résidence. L’incident est survenu alors que des travaux de remblaiement étaient en cours justement pour éviter ce genre de problèmes, rappelons-le. Les terrains arrière des résidences ont subi d’importants dommages.

Stéphane Simoneau

Au total, neuf personnes ont été chassées des demeures situées au 3316 et 3326 de la rue Alfred-Desrochers. Ces gens ont été pris en charge par la Croix-Rouge.

La Ville de Sherbrooke estimait par la suite que leur évacuation pourrait durer plusieurs semaines. Les gens pourront vraisemblablement réintégrer leur foyer la semaine prochaine.

Autres travaux

Une rencontre a eu lieu avec des représentants du ministère de la Sécurité publique du Québec. On a déterminé que ce glissement de terrain commandait une aide financière, a expliqué M. Simoneau.

On procédera ces prochains jours à des travaux temporaires qui permettront de sécuriser les lieux, dit-il.

On procédera, idéalement cette année, à des travaux qui seront permanents. « Aucun autre terrain du secteur n’est visé, assure M. Simoneau. Il n’y a pas de danger pour les autres propriétaires des terrains voisins. »

« L’aide accordée est une bonne nouvelle pour ces personnes qui ont subi un stress important depuis les événements. »

Si le coût des travaux dépasse les 250 000 $, les surplus seront assumés par les propriétaires.

Pour ce qui est du glissement de terrain, il mentionne qu’on pourrait avoir affaire à une cause naturelle.