Trans Mountain procède actuellement aux dernières étapes de décontamination.

Fuite de 4800 litres de pétrole chez Trans Mountain

KAMLOOPS, C.-B. — Les autorités révèlent que le déversement de pétrole brut causé par une fuite de l’oléoduc Trans Mountain, il y a deux semaines, était 48 fois plus important qu’initialement rapporté.

Le ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique indique que le volume de pétrole qui s’est écoulé dans la nature, d’après les relevés de la station Darfield en date du 27 mai, s’élève à 4800 litres.

Au moment de l’annonce de la fuite, le Ministère avait avancé un volume beaucoup plus modeste de 100 litres seulement.

Le Ministère explique qu’il s’agit du seuil minimal pour lequel l’entreprise est obligée de rapporter une fuite.

L’entreprise procède actuellement aux dernières étapes de décontamination.