Des centaines de personnes ont assisté aux funérailles de l’enfant, le 9 mai, en l’église St-Eugène de Granby.

Fillette décédée à Granby: comparution des suspects reportée

GRANBY — La cause du couple de Granby qui est soupçonné d’avoir causé la mort d’une fillette de sept ans, le 30 avril dernier, a été reportée.

Elle arrivait ce jeudi à l’étape de l’enquête sur remise en liberté, au Palais de justice de Granby.

Des expertises restent à être déposées, ce qui devrait déterminer si d’autres accusations seront portées par le ministère public. Les procureurs de la Couronne ont entrepris d’approfondir l’analyse de la preuve avant de prendre ces décisions, notamment le rapport d’autopsie et les résultats préliminaires de l’enquête policière.

Le père de la petite fille fait face à des accusations de séquestration alors que sa conjointe est accusée et de séquestration et de voies de fait graves.

Peu après la tragédie, on a appris que la belle-mère de la fillette avait bénéficié en juillet 2018 d’une absolution inconditionnelle après que des accusations de voies de fait envers l’enfant aient été portées.

Des centaines de personnes ont assisté aux funérailles de l’enfant, le 9 mai, en l’église St-Eugène de Granby. Sa mort a suscité un tollé sur le système de protection des enfants au Québec. Les autorités ont ordonné la tenue d’enquêtes sur cette affaire, notamment une enquête publique du coroner.