Le drame s’est produit dans un logement de la rue Desautels, tout près de l’angle de la rue Hochelaga, à Montréal, dans la nuit de mercredi à jeudi.
Le drame s’est produit dans un logement de la rue Desautels, tout près de l’angle de la rue Hochelaga, à Montréal, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Fillette de 6 ans poignardée à mort à Montréal: la mère sera interrogée

MONTRÉAL - Une fillette de 6 ans a été poignardée à mort dans un logement à Montréal, dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

L’enfant a été découvert par les policiers vers 3h jeudi matin dans un appartement de la rue Desautels, après un appel au 911, à la suite de cris qui ont été entendus.

La fillette était dans un état critique lors de son transport à l’hôpital, mais son décès a été confirmé peu après midi par l’agent Raphaël Bergeron, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

À l’arrivée des policiers sur les lieux, la mère de la fillette se trouvait à l’extérieur de l’immeuble à logements. Elle a été transportée à l’hôpital pour y soigner des blessures mineures, mais son état de santé en général n’avait pas encore permis aux enquêteurs du SPVM de la rencontrer huit heures après l’appel initial au 911.

En entrevue un peu plus tôt à La Presse canadienne, l’agent Bergeron avait confirmé que seules la mère et l’enfant se trouvaient sur les lieux de l’événement.

La mère, une femme âgée de 36 ans, était considérée comme un témoin important par le SPVM et devait être interrogée par les policiers au cours de la journée.

Le décès de cette fillette de 6 ans porte le bilan des homicides à 11 sur l’île de Montréal depuis le début de l’année.

Le SPVM a érigé un périmètre de sécurité sur les lieux du drame afin de permettre à ses enquêteurs et techniciens en identité judiciaire de faire l’analyse des lieux.

La rue Desautels a été interdite à la circulation pendant un certain temps entre la rue Hochelaga et l’avenue Pierre-de-Coubertin.