La Voix de l’Est
Une cinquantaine de travailleurs du milieu des services sociaux ont pris part à une marche silencieuse, samedi matin à Sherbrooke.
Une cinquantaine de travailleurs du milieu des services sociaux ont pris part à une marche silencieuse, samedi matin à Sherbrooke.

«Faites-nous travailler autrement», clament les travailleurs sociaux

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Toujours sous le choc du décès de la petite fille de Granby, une cinquantaine de travailleurs du milieu des services sociaux ont pris part à une marche silencieuse, samedi matin à Sherbrooke. Les objectifs : offrir leurs sympathies à la famille, mais surtout, se montrer solidaires envers les intervenants de la direction de la protection de la jeunesse (DPJ), qui ont fait l’objet de plusieurs critiques à la lumière des récents événements.