L'accident mortel survenu dimanche sur l'autoroute 50 a coûté la vie à un homme de 59 ans.

Face à face mortel sur l'autoroute 50: un geste volontaire en cause

La collision mortelle survenue dimanche sur l’autoroute 50, à Grenville-sur-la-Rouge, aurait été provoquée par une geste volontaire.

La Sûreté du Québec (SQ) a émis cette hypothèse au lendemain de la tragédie dans laquelle une autre personne est morte sur la 50.

Robert Campion 59 ans, aurait payé de sa vie le geste volontaire et désespéré d’un homme de 33 ans au volant de sa camionnette.

M. Campion, originaire de Mirabel, circulait à bord de son véhicule récréatif lorsqu’une camionnette qui circulait à sens inverse a soudainement dévié de sa trajectoire pour le percuter de plein fouet,

Les deux voies opposées ne sont séparées que par des lignes médianes et une bande rugueuse.

L’incident s’est produit vers 13h

Le décès de M. Campion a été constaté à l’hôpital.

«En ce qui concerne l’autre conducteur, a confirmé le sergent Marc Tessier, nos enquêteurs vont le rencontrer dès que son état de santé le permettra.»

Ce conducteur, un résident de Grenville-sur-la-Rouge, repose dans un état critique, mais stable, à l’hôpital.

Le tronçon de l’autoroute 50 où s’est produit le face à face a été rouvert à la circulation vers 2h, dans la nuit de dimanche à lundi.

Des pinces de désincarcération ont aussi été utilisées pour extirper le survivant.