Selon Québec International, le besoin de main-d’œuvre dans la construction continue de s’accroître en raison de la bonne tenue des marchés résidentiels et non résidentiels.

Emploi : novembre, meilleur mois de l'année

Novembre a été un mois record en 2017 pour la création d’emplois dans la région de Québec.

En effet, pas moins de 3600 nouveaux emplois sont apparus dans le décor, le mois dernier, dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec selon Statistique Canada qui publiait, vendredi, son Enquête sur la population active.

En novembre, il y avait 441 700 emplois dans la région. Le taux d’emploi montrait 64,8 %

Dans la RMR de Québec, qui couvre essentiellement le territoire des villes de Québec et de Lévis, le taux de chômage affichai maintenant 4,4 % à la fin du mois dernier.

Et, comme c’est le cas depuis belle lurette, il était l’un des plus bas au pays. En octobre, le taux de chômage s’établissait à 4,5 % dans la RMR de Québec.

L’organisme de développement économique Québec International a souligné que le taux de chômage des personnes âgées de 25 à 54 était de 3,3 % et le taux d’emploi se situait à 90%.

«Le besoin de main-d’oeuvre du côté de la construction continue de s’accroître en raison de la bonne tenue des marchés résidentiels et non résidentiels», a indiqué Québec International. «L’embauche se poursuit dans l’industrie manufacturière afin d’appuyer la croissance et l’expansion des entreprises pour atteindre 34 300 emplois. Le nombre d’emplois maintient une tendance haussière du côté des services, mais la région doit tout de même s’ajuster au repli observé dans l’ensemble des services publics», a fait remarquer l’organisme.

Canada et Québec

 Par ailleurs, au Canada, le taux de chômage a diminué de 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 5,9 % en novembre. Il s’agit de son niveau le plus bas depuis février 2008.

L’emploi a augmenté pour le deuxième mois consécutif, en hausse de 79 500 en novembre, a précisé Statistique Canada.

Au cours de la période de douze mois ayant pris fin en novembre, l’emploi a progressé de 2,1 %. La totalité de cette hausse a été observée au chapitre du travail à temps plein (3%), le travail à temps partiel ayant légèrement baissé. Au cours de la même période, le nombre total d’heures travaillées a augmenté de 1 %.

Le taux de chômage a poursuivi sa tendance à la baisse durant la période de 12 mois ayant pris fin en novembre, ayant diminué de 0,9 point de pourcentage pendant la période.

Au Québec, l’emploi a progressé pour le deuxième mois consécutif, en hausse de 16 000 en novembre. La majeure partie de cette hausse a été observée dans les secteurs de la fabrication et de la construction.

Le taux a chuté de 6,1 % à 5,4 % d’octobre à novembre.

«Le gain de 79 500 emplois au Canada est supérieur aux attentes. Ça augure bien pour l’activité des entreprises et pour les dépenses de consommation. Toutefois, il ne présume pas de l’ensemble des indicateurs économiques», a précisé l’économiste principale de Desjardins, Joëlle Noreau.  Avec La Presse canadienne