En plus d’être médaillée de bronze à l’épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres, Jennifer Abel a aussi décroché l’argent au 3 mètres synchronisé mixte aux côtés de François Imbeau-Dulac.

Deux podiums pour Jennifer Abel à Pékin

MONTRÉAL — La plongeuse québécoise Jennifer Abel a profité de la deuxième journée de la deuxième étape des Séries mondiales pour monter deux fois sur le podium, vendredi, à Pékin, en Chine.

En plus d’être médaillée de bronze à l’épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres, la Lavalloise a aussi décroché l’argent au 3 mètres synchronisé mixte aux côtés de François Imbeau-Dulac.

«Je suis super contente de mes performances aujourd’hui», a mentionné Abel, qui avait pris le sixième rang au 3 mètres synchronisé jeudi aux côtés de Mélissa Citrini-Beaulieu. 

Vendredi, à l’épreuve individuelle, Abel a récolté 332,70 points pour n’être devancée que par deux Chinoises, Han Wang, médaillée d’or grâce à 377,40 points, et Tingmao Shi, deuxième avec 367,00 points.

«J’ai été très constante tout au long de la finale», a raconté la Québécoise qui a conservé sa troisième place de son premier à son cinquième et dernier passage sur le tremplin. «J’étais super contente d’avoir su gérer toute la pression et de rester stable.»

Également en action, Pamela Ware a fini quatrième avec 306,70 points.

Au 3 mètres synchro mixte, Abel faisait équipe avec François Imbeau-Dulac. Les deux plongeurs ont terminé l’épreuve en totalisant 304,08 points. Les Chinois Hao Yang et Yani Chang ont remporté l’épreuve en obtenant 315,21 points tandis que les Britanniques Grace Reid et Thomas Daley ont complété le podium avec 294,39 points.

«François est très puissant et un des meilleurs plongeurs pour les vrilles. M’exécuter à ses côtés m’aide à élever d’un cran mon niveau de plongeon», a expliqué Abel. 

Le duo a complété l’épreuve en présentant un deux et demi avant avec deux vrilles, plongeon comprenant le plus haut degré de difficulté de la compétition. «Faire ce plongeon à côté de lui m’aide à m’améliorer et me rendra plus forte à l’individuel. Ce sera un plongeon-clé pour plusieurs futures médailles», a ajouté la Québécoise.

Toujours au tremplin de 3 mètres, mais à l’épreuve individuelle masculine, François Imbeau-Dulac et Philippe Gagné n’ont pas atteint la finale. 

Imbeau-Dulac a fini quatrième de sa demi-finale alors que seuls les trois premiers obtenaient leur laissez-passer pour la finale. Philippe Gagné a quant à lui pris le sixième rang de sa vague de demi-finale.

Une dernière journée de compétitions aura lieu samedi à Pékin. Les épreuves individuelles à la tour de 10 mètres seront à l’honneur de même que le 10 mètres synchronisé mixte.