Mickaël Laroche, agent aux relations médias à la RPM

Deux hommes arrêtés avec des stupéfiants... et de jeunes enfants à bord

Deux jeunes enfants se trouvaient à bord d’un véhicule conduit par un conducteur sous l’effet de la drogue et qui transportait une quantité importante de stupéfiants.

Un autre homme qui prenait place dans le véhicule intercepté par des agents de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) mardi a aussi été arrêté.

Vers 19 h 20, lors d’une interception de routine, les policiers de la RPM ont procédé à l’arrestation des deux suspects pour possession de drogue dans le but d’en faire le trafic. Un de ces suspects, le conducteur, a également été arrêté parce que ses capacités étaient affaiblies par la drogue alors qu’il était au volant de son véhicule. Les deux enfants qui accompagnaient ces individus sont âgés de seulement deux et trois ans, rapporte Mickaël Laroche, agent aux relations médias à la RPM.

« Tout a débuté vers 19 h 20, alors qu’un agent de la RPM a procédé à l’interception d’un véhicule Honda Accord 2004 noir sur le chemin de Georgeville, à Magog. Après avoir senti une forte odeur de cannabis qui se dégageait de l’habitacle de l’automobile, le policier a procédé à l’arrestation du conducteur qui avait plusieurs conditions de remise en liberté à respecter, dont ne pas posséder ou consommer de drogue ou d’alcool. Ces conditions faisaient suite, entre autres, à une accusation antérieure de trafic de stupéfiants », raconte-t-il.

« Lors de la fouille du véhicule, les policiers ont trouvé des instruments servant à la vente et à la consommation de stupéfiants, ainsi qu’une importante quantité de drogue. » 

Le passager, un individu de 30 ans de Windsor, a également été arrêté. « Ce dernier avait aussi plusieurs conditions à respecter pour probations et à une ordonnance de sursis, dont s’abstenir de communiquer avec des personnes qui font la vente, l’usage ou le trafic de drogue et s’abstenir de consommer ou posséder de la drogue », ajoute M. Laroche.

Les enfants qui étaient assis à l’arrière du véhicule au moment des événements ont été remis à un membre de la famille et un signalement à la Direction de la protection de la jeunesse sera fait, dit-il.

« Comme les policiers soupçonnaient que le conducteur était sous l’influence de la drogue au moment où il conduisait son véhicule, ce dernier a été soumis à des épreuves de coordination de mouvement une fois rendu au poste de police », enchaîne Mickaël Laroche.

« Le Sherbrookois, âgé de 30 ans, a échoué aux tests et a dû fournir un échantillon d’urine. Par ailleurs, son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. L’individu avait déjà une accusation du même type qui pesait contre lui. »

La fouille du véhicule et des individus a permis de saisir des comprimés de méthamphétamine, des champignons magiques, des comprimés avec l’inscription Cialis (sans ordonnance), du cannabis, de la cocaïne, des stéroïdes et une substance pouvant être du GHB, énumère-t-on. Les policiers ont aussi saisi environ 3000 $ en argent canadien, trois téléphones cellulaires, un bâton télescopique (arme prohibée) et de l’alcool (bouteille de 375 ml de Whisky 40 % et cannettes de bière).

Les deux suspects, ayant de lourds passés judiciaires, ont été libérés sous les mêmes conditions et devront faire face à la justice ultérieurement.