André Gauthier tentera d’être remis en liberté sous caution, mardi.

Détenu à Dubaï: André Gauthier demandera sa liberté sous caution mardi

Le Baieriverain André Gauthier, détenu aux Émirats arabes unis parce qu’il aurait mis en lumière une fraude de plusieurs millions de dollars dans une compagnie minière, demandera sa remise en liberté sous caution mardi. Sa famille craint cependant qu’il ne soit pas accompagné d’un avocat pour cette étape du processus judiciaire.

Devant l’ampleur des frais demandés par les avocats, qui pourraient s’élever à des centaines de milliers de dollars, les proches de M. Gauthier interpellent à nouveau le gouvernement du Canada. La famille et la représentante de celui qui est détenu à Dubaï réclament qu’Ottawa d’utilise la voie diplomatique pour faire libérer l’homme d’affaires. Les proches d’André Gauthier insistent pour que le gouvernement canadien mette davantage de pression sur les ÉAU.

Radha Stirling, la directrice générale de Detained In Dubai, l’organisme humanitaire qui dénonce la situation du détenu depuis qu’elle a été rendue publique, explique que M. Gauthier ne pense plus être traité de façon équitable dans les ÉAU.

«La ministre des Affaires étrangères canadiennes [Chrystia Freeland], nous a signifié que le gouvernement désire le rapatrier plutôt que d’observer le processus judiciaire à distance », exprime-t-elle dans un communiqué envoyé aux médias.

«Quand j’ai parlé à André, il m’a dit qu’il a d’abord fait confiance aux ÉAU, et qu’il les considérait comme un endroit moderne et qu’il pensait qu’y travailler était sécuritaire, mais il a perdu confiance envers le système de justice de ce pays», ajoute Mme Stirling, qui précise que des documents de la cour l’innocenteraient, mais qu’ils ne sont pas pris en considération.

Remise en liberté

Les autorités diplomatiques canadiennes ont laissé entendre qu’ils essaieraient d’assister à la demande de remise en liberté d’André Gauthier. Son fils Alexis trouve cette réponse insuffisante.

«Depuis le début, le gouvernement canadien ‘‘observe’’ l’évolution de la situation. Ils n’ont rien fait pour le ramener à la maison, mais ils prétendent que le Canada est un pays qui se soucie des droits humains», fait remarquer le fils du détenu, dans le même document.

André Gauthier a été extradé vers les Émirats arabes unis à partir d’Oman le 30 mai dernier. Avec l’aide du député de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, l’entourage d’André Gauthier tente de faire libérer le détenu et de le ramener à la maison.