L’édifice du 300, rue Slater à Ottawa

Des punaises de lit retrouvées dans un autre édifice fédéral

Des punaises de lit ont été découvertes dans d’autres édifices fédéraux.

Cette fois, les tours Jean-Edmonds, sur la rue Slater, au centre-ville, sont touchées. Il semble toutefois que la situation n’est pas aussi grave que celles ayant été cet été et au début de l’automne au 350, avenue King Edward, à Ottawa, et au 70, rue Crémazie, dans le secteur Hull.

À LIRE AUSSI: Des punaises de lit au travail

Fonction publique: la fin des punaises de lit au 70, Crémazie

Les tours Jean-Edmonds, au 300, Slater, abritent les fonctionnaires d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Une note interne a été récemment envoyée aux employés d’IRCC, les avertissant que les lieux faisaient l’objet d’une inspection canine visant à déceler la moindre présence de l’insecte indésirable.

IRCC gère la situation avec Services publics et Approvisionnement Canada afin de prévenir la propagation de punaises de lit.

Des inspections canines ont débuté samedi et dimanche derniers. Elles doivent se poursuivre en fin de semaine prochaine.

L’inspection de la tour sud, où seulement quelques spécimens ont été découverts sur un étage, est terminée.

Un cas semblable s’est produit dans la tour nord. L’inspection complète doit être terminée d’ici le 27 octobre.

Aucun autre cas n’a été signalé depuis les deux découvertes des derniers jours.

L’employeur a offert à ses employés ayant un doute d’inspecter leurs domiciles, et de traiter l’infestation, si la présence de punaises était confirmée.

Les travailleurs des deux tours sont invités à signaler rapidement la présence de ces insectes auprès de leurs supérieurs.

Troisième édifice

Les punaises de lit ont fait parler les travailleurs de la fonction publique, ces dernières semaines.

En septembre, l’Alliance de la fonction publique a dénoncé la situation qui prévalait au 350, avenue King Edward, où des sous-traitants de Service partagés Canada travaillaient parmi les punaises de lit.

L’infestation semble avoir été contrôlée à la fin du mois de septembre, et l’ensemble des travailleurs de l’État ont pu retourner à leurs postes de travail.

Au début du mois d’octobre, environ 500 fonctionnaires fédéraux ont été informés que l’édifice du 70, rue Crémazie, à Gatineau, devait être inspecté afin de faire disparaître des punaises de lit. Le problème serait réglé depuis l’intervention d’un exterminateur.