En 26 parties de séries éliminatoires, David Perron a marqué sept buts, dont quelques-uns dans des moments critiques, et amassé neuf mentions d’aide pour un total de 16 points.

Des places limitées pour une photo avec la Coupe

Il vaudra mieux arriver tôt au Palais des sports le 30 juillet pour se faire prendre en photo avec la Coupe Stanley. Ce seront les 300 premières familles qui franchiront les portes qui auront la chance d’être photographiées avec David Perron et la Coupe.

À noter aussi que seul Cosmos Image sera autorisé à prendre des photos. Aucun cellulaire ne sera permis. Un lien sera par la suite envoyé pour télécharger la photo. Il n’y aura pas non plus d’autographes.

À LIRE AUSSI: La coupe Stanley au Palais des sports

Un défilé de la coupe Stanley à Magog

Les organisateurs citent une contrainte de temps pour expliquer ces restrictions. Ils prévoient tout de même « une petite mise en scène où les gens pourront applaudir David Perron » pour les personnes qui n’auront pas pu se faire prendre en photo.

« Dès 16 h la Coupe Stanley devra quitter en traversant la ville de Sherbrooke en passant par King Ouest, souligne le maire de Sherbrooke Steve Lussier dans une courte vidéo disponible sur Facebook.

Les portes seront ouvertes dès 13 h. Dans l’invitation officielle, on y parle de « grand rassemblement public qui donnera des frissons ».

Le joueur des Blues de St. Louis prendra ensuite la direction de Magog où il défilera dans les rues avec le précieux trophée. David Perron sera ainsi au parc de la Baie-de-Magog, quai MacPherson, pour signer le livre d’or en compagnie de la mairesse Vicki-May Hamm dès 16 h. Le départ du défilé de la coupe Stanley aura ensuite lieu à la pointe Merry. Perron réside à Magog durant la saison morte.

Rappelons que le dernier à avoir amené la coupe Stanley à Sherbrooke fut le recruteur des Penguins de Pittsburgh Luc Gauthier en 2017, et ce, pour une troisième fois.