L’école secondaire Prince Andrew, à Dartmouth, lundi
L’école secondaire Prince Andrew, à Dartmouth, lundi

Des citoyens veulent que l’école Prince Andrew, à Dartmouth, soit renommée [VIDÉO]

HALIFAX — Le scandale sexuel impliquant le prince Andrew au Royaume-Uni a des échos jusque dans une école secondaire qui porte son nom en Nouvelle-Écosse.

Le directeur de l’école secondaire Prince Andrew, à Dartmouth, soutient que des membres de la communauté veulent que le nom de l’école soit maintenant changé.

Brad McGowan affirme que ces citoyens sont préoccupés par les allégations selon lesquelles le deuxième fils de la reine Élisabeth II aurait eu des relations sexuelles avec une mineure, entre 1999 et 2002.

Plus tôt ce mois-ci, Virginia Roberts Giuffre a déclaré dans une longue entrevue à BBC qu’elle avait été victime de trafic sexuel, au sein d’un réseau dirigé par le délinquant sexuel américain Jeffrey Epstein. Elle a notamment affirmé qu’elle avait eu des relations sexuelles avec le prince Andrew à trois reprises alors qu’elle avait 17 ans.

M. McGowan indique qu’une réunion aura lieu le mois prochain pour déterminer comment l’école secondaire traitera ce problème.

Il soutient que le conseil consultatif de l’école, qui comprend des parents d’élèves et d’autres membres de la communauté, devrait entendre la population lors de consultations publiques.