Le traiteur Banquets Huguette de Jonquière continuaient normalement ses activités, dimanche, au passage du Quotidien.

Des buffets rendent malades une centaine de personnes à Jonquière

Pour Marie-Josée Deschenes, les « vacances de Noël sont gâchées ». Celle qui ne voulait pas se casser la tête pour recevoir a décidé, comme elle l’a fait plusieurs fois par le passé, de faire appel au traiteur Banquets Huguette de Jonquière pour préparer son repas des Fêtes. Les huit convives sont tombées malades à la suite du repas.

Mme Deschenes et ses invités ne sont pas les seuls à avoir vécu cette mésaventure. Selon les nombreuses publications qui circulent sur Facebook, plus d’une centaine de cas d’intoxication alimentaire ont été dénombrés par Le Quotidien, découlant tous du même traiteur pour des buffets livrés dans la dernière semaine. 

Au lendemain du repas du réveillon, l’Arvidienne et son conjoint ont commencé à se sentir bizarres. 

Quelques heures plus tard, les deux étaient à la salle de bain. « Au début, on pensait que c’était la gastro et qu’on l’avait attrapée en même temps. Mais quand on a reçu un appel de ma mère, qui disait qu’ils sont tous malades chez eux et que c’était la même chose chez ma fille, on a commencé à dire qu’on devait s’être intoxiqués quelque part », a expliqué Mme Deschenes, dans un entretien avec Le Quotidien

C’est en voyant la publication d’un autre client du traiteur, qui vivait la même situation, qu’elle a cru comprendre ce qui se passait. Dans les commentaires, d’autres personnes mentionnaient qu’eux et leurs proches avaient été malades. Un homme âgé de 90 ans serait même hospitalisé.

« On a compté et il y avait environ 100 personnes qui ont dit avoir été malades. J’étais bien découragée », a-t-elle laissé tomber. 

En y repensant, lorsque son conjoint est allé chercher le repas, il avait trouvé louche que la nourriture soit « par terre dans un bureau », mais n’en avait pas fait de cas, parce qu’il ne savait pas depuis combien de temps la nourriture était là. Aujourd’hui, il se questionne. 

Mme Deschenes ne se sentait toujours pas à son meilleur, dimanche, mais le pire est derrière elle. Les symptômes qu’elle a ressentis ressemblaient beaucoup à ceux d’une gastro, mais « encore plus intenses ». 

Diarrhées, vomissements, fièvres, maux intestinaux ; ça n’allait pas du tout. Si elle se porte mieux aujourd’hui, ce n’est pas encore le cas pour ses parents, de 70 ans et 74 ans, qui luttent encore contre l’intoxication. 

La cliente fidèle de Banquets Huguette a contacté le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), pour porter plaine. Une enquête serait en cours. 

Tous les proches de Marie-Josée Deschenes qui ont participé à un souper où était servi un buffet de chez Banquets Huguette ont été malades.

Plusieurs témoignages

Vicky Bouchard et Marc-Antoine Girard sont allés dans un souper de famille le 26 décembre. Un buffet de Banquets Huguette avait été commandé. Une journée plus tard, c’était la même histoire. Treize des quinze convives ont été malades, dont une femme enceinte et plusieurs enfants. 

Vomissant toute la nuit et ayant des crampes au ventre, le couple a dû mettre un frein à ses vacances de Noël. 

Quelques jours plus tard, ils étaient à peine remis, mais se sentaient toujours fragiles, lorsqu’interrogés par Le Quotidien.

La dame qui avait payé le repas aurait appelé les propriétaires pour tenter de se faire rembourser, mais ceux-ci auraient dit que la gastro courait dans la région. « Ça serait toute qu’un hasard qu’on ait tous attrapé la gastro dans des réveillons différents après avoir commandé à ce traiteur-là », a indiqué M. Girard, lors d’un entretien avec le journal.

Sur ce plan, le service des communications du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean a affirmé que « la période des Fêtes est toujours un moment où le virus de la gastro-entérite circule abondamment, en raison notamment de la multiplication des rassemblements et des contacts rapprochés. Cette année ne fait pas exception », sans commenter le cas d’intoxication soumis.

Le couple a lui aussi déposé une plainte au MAPAQ, dont Le Quotidien a obtenu copie, tout comme l’accusé de réception du ministère. 

Une autre cliente, qui a souhaité garder l’anonymat, a indiqué au Quotidien que sur les 110 personnes présentes à sa soirée, une cinquantaine ont été malades après le repas. 

Le traiteur Banquets Huguette serait entré en communication avec elle pour demander s’il y avait eu des gens malades et lui aurait indiqué que le MAPAQ effectuait des tests sur ses produits.

Toujours en service 

Après un flot de messages, l’entreprise jonquiéroise aurait fermé sa page Facebook. 

Toutefois, le traiteur continuait ses activités normalement, dimanche. Au passage du Quotidien, en fin de journée, des clients recevaient toujours des buffets sur place. 

Les employés présents n’ont pas voulu commenter la situation au nom des propriétaires.

Marc-Antoine Girard et Vicky Bouchard sont malades depuis plusieurs jours après avoir mangé un buffet provenant du traiteur.

+

LA PROPRIÉTAIRE S'EXCUSE AUX CLIENTS TOUCHÉS SUR FACEBOOK

Sarah Labrecque, propriétaire des Banquets Huguette, a tenu à s’excuser à tous les clients touchés par l’intoxication alimentaire, dimanche, en fin de soirée. Dans un commentaire sur la publication Facebook du Quotidien, elle a assuré que l’entreprise travaillait « ardemment et conjointement avec le MAPAQ, afin de comprendre et de cibler la source reliée à cette contamination potentielle ».

Mme Labrecque a indiqué que le MAPAQ était venu réévaluer l’entreprise à la mi-décembre et que tout était conforme. Elle a de la difficulté à expliquer ce qui a pu se produire dans les derniers jours. 

L’entreprise n’émettra plus aucun autre commentaire avant de recevoir les résultats d’analyse du MAPAQ. Pour ceux qui désiraient avoir plus d’informations sur l’incident, elle les invitait à communiquer avec le service d’inspection alimentaire de la direction régionale du MAPAQ.

Le traiteur Banquets Huguette de Jonquière continuaient normalement ses activités, dimanche, au passage du Quotidien.