La microbrasserie de l'Anse-à-Beaufils.

De jeunes entrepreneurs gaspésiens acquièrent la microbrasserie Pit Caribou

CARLETON – Deux jeunes hommes d’affaires de la Baie-des-Chaleurs, Vincent Coderre et Jean-François Nellis, acquièrent la microbrasserie Pit Caribou, du secteur Anse-à-Beaufils de Percé. Le co-fondateur de l’entreprise, Francis Joncas, accompagnera les nouveaux propriétaires au cours des trois prochaines années.

Le montant de la transaction n’est pas révélé. Pit Caribou a vu le jour en 2007 et elle a tracé une voie pour cinq autres microbrasseries gaspésiennes. Pit Caribou a remporté au cours de ses 12 premières années d’existence plusieurs prix nationaux et internationaux pour la qualité de ses produits.

Respectivement diplômés en gestion et en administration, MM. Nellis et Coderre cherchait depuis deux ans à investir dans une entreprise gaspésienne. «En 2017, on s’est dit, on fonce! On cherchait dans le domaine alimentaire, pour satisfaire notre côté plaisir et épicurien», précise M. Nellis.

Les deux associés avaient tenté une première approche en août auprès de Francis Joncas, qui étudiait alors une première offre, d’une entreprise de l’extérieur de la Gaspésie.

«Francis était tenu à une entente de confidentialité jusqu’au 30 novembre (avec l’acheteur potentiel). Pendant ce temps, on a travaillé notre dossier en parallèle avant de discuter avec lui», note M. Nellis.

L’entreprise compte 30 employés répartis entre la microbrasserie et la boutique de l’Anse-à-Beaufils, le pub du centre-ville de Percé, et le pub de la rue Rachel est à Montréal.

En 2017, Francis Joncas est devenu le premier microbrasseur au pays à convaincre les autorités fédérales d’ouvrir la porte à la fabrication de bières aux levures sauvages.

Francis Joncas restera propriétaire des deux pubs, qui seront gérés par  MM. Coderre et Nellis. Il vend le bâtiment de la microbrasserie.

«Je serai un employé à temps complet de Pit Caribou au cours des trois prochains mois, et je réduirai graduellement mon temps de travail pendant les trois prochaines années», dit M. Joncas.

Précurseur au pays dans le domaine des bières à fermentation spontanée, ces bières aux levures sauvages, Francis Joncas travaille déjà à ce projet portant le nom de Brett et Sauvage.