Danville touché par une microrafale

Tout indique que la région de Danville, près d’Asbestos en Estrie, a été touchée par une microrafale mardi soir.

C’est le constat que fait le météorologue André Cantin, d’Environnement Canada, après avoir pris connaissance des dégâts remarqués dans la municipalité.

À LIRE AUSSI: Une ligne d'orages violents en direction de l'Estrie

«On parle alors de vents pouvant atteindre les 100 kilomètres/heure», analyse-t-il lors d’un entretien accordé à La Tribune.

«C’est assez puissant pour causer des dommages. À cette force, des arbres qui ont toutes les feuilles à ce temps-ci de l’année peuvent être déracinés, surtout ceux dont les racines sont superficielles. C’est aussi le cas quand le sol est humide. Ça affaiblit la résistance des arbres.»

Le secteur de Danville a subi des dommages à la suite du passage d’un système météo violent, mardi en fin d’après-midi. On a constaté plusieurs dommages, notamment des arbres et des branches tombés au sol.

«On ne nous signale pas d’autres dommages ailleurs en Estrie», ajoute-t-il.

«Il y a eu plusieurs cellules orageuses qui ont traversé la région de l’Estrie mardi.»

Des équipes de la municipalité ont dégagé les routes, indique-t-on. On a établi un point de dépôt pour les branches et arbres dont les citoyens veulent se départir.

Hydro-Québec rapporte aussi des pannes d'électricité. Environ 500 abonnés étaient privés de courant mercredi avant-midi.

Des équipes ont été déployées sur le terrain et travaillaient pour un rétablissement dans les heures suivantes. Toutefois, le travail pourrait être plus long dans certains secteurs.

Rappelons qu'Environnement Canada a maintenu une veille d'orages violents pour la région estrienne mercredi matin.  Les conditions demeuraient propices à la formation d'orages pouvant produire des rafales fortes, de la grêle de grosse taille et de la pluie forte.