Bill Cosby et Roman Polanksi

Cosby et Polanski expulsés de l’Académie des Oscars

LOS ANGELES — L’Académie des arts et sciences du cinéma, l’organisation qui décerne les Oscars, a annoncé, jeudi, l’expulsion de Bill Cosby et Roman Polanski, tous deux reconnus coupables d’agression sexuelle.

Il s’agit de la première décision importante du genre depuis que l’Académie a révisé le code de conduite imposé à ses quelque 8400 membres dans la foulée de l’éviction du producteur déchu Harvey Weinstein en octobre.

Dans le cas de Polanski, le renvoi survient plus de 40 ans après que le cinéaste franco-polonais eut été accusé d’avoir violé une adolescente de 13 ans à qui il avait fait absorber du champagne et de la méthaqualone durant une séance photo en 1977.

L’Académie a révélé dans un communiqué que son conseil des gouverneurs s’était réuni mardi et avait procédé à un vote sur le statut de Bill Cobsy et Roman Polanski à la lumière du nouveau code de conduite.

Polanski, qui a remporté l’Oscar du meilleur réalisateur en 2002 pour «Le pianiste», demeure un fugitif aux États-Unis, lui qui a plaidé coupable à une accusation d’activité sexuelle illégale avant de fuir le pays en 1978.

Cosby a été reconnu coupable la semaine dernière d’agression sexuelle par un tribunal de la Pennsylvanie pour avoir drogué et agressé Andrea Constand, une ancienne employée de l’Université Temple, dans son manoir en banlieue de Philadelphie il y a 14 ans.

Les représentants de Bill Cosby et Roman Polanski n’ont pas immédiatement répondu aux demandes d’entrevue.

Dans son communiqué, l’Académie a déclaré que son conseil de gouverneurs continuait «d’encourager les normes éthiques exigeant des membres qu’ils observent les valeurs de l’Académie en matière de respect de la vie humaine».

Adopté en décembre, le code de conduite stipule que l’Académie n’est pas un endroit pour «les gens qui abusent de leur statut, de leur pouvoir ou de leur influence d’une façon qui enfreint les normes de la décence».