Cette fois, c'est à San Francisco, en Californie, qu'un avion affrété par le gouvernement canadien ira chercher les 237 Canadiens qui se trouvent à bord du Grand Princess.

Coronavirus : Ottawa rapatrie d'autres citoyens canadiens en croisière

Ottawa se prépare à rapatrier d'autres Canadiens coincés sur un bateau de croisière où s'est manifesté le nouveau coronavirus.

Cette fois, c'est à San Francisco, en Californie, qu'un avion affrété par le gouvernement canadien ira chercher les 237 Canadiens qui se trouvent à bord du Grand Princess.

Toutefois, ceux qui présentent des symptômes du COVID-19 ne pourront pas être du voyage. Dans un communiqué publié dimanche, le gouvernement canadien indique qu'il y aura une évaluation plus approfondie pour ces cas-là avant de décider des prochaines étapes.

Pour les autres, ils seront soumis à une quarantaine de 14 jours, à la base militaire de Trenton, en Ontario, à leur arrivée au Canada.

C'est le gouvernement américain qui a demandé au Canada de reprendre ses ressortissants.

Deux passagers du navire et 19 membres d'équipage ont contracté le virus.

Au Canada on a recensé 59 cas confirmés : 29 en Ontario, 27 en Colombie-Britannique, deux au Québec et un en Alberta.

Les ministres fédéraux des Affaires étrangères et de la Santé prévoyaient faire une mise à jour de la situation, lundi avant-midi, à Ottawa.