Le slogan «Make America Great Again» a été popularisé par le président Donald Trump au cours de sa campagne électorale de 2016.

Congédié pour avoir refusé de servir un présumé partisan de Trump

VANCOUVER — Le chef de section d'un restaurant de Vancouver a été congédié parce qu'il avait refusé de servir un client dont la casquette portait la mention «Make America Great Again» (MAGA).

Ce slogan popularisé par le président Donald Trump au cours de sa campagne électorale de 2016 a été inscrit sur des centaines de milliers casquettes rouges qui ont été transformées en autant d'emblèmes par ses partisans.

La vice-présidente aux opérations et aux ressources humaines de la chaîne Sequoia Company of Restaurants, Eva Gates, a raconté que le client était assis à la terrasse du Teahouse, un restaurant situé dans le parc Stanley, à Vancouver, quand le chef de section l'a approché.

Mme Gates a dit que l'homme avait demandé au client d'enlever sa casquette s'il voulait manger au Teahouse. Celui-ci a plutôt choisi de quitter le restaurant.

Le chef de section se nomme Darin Hodge.

Dans une déclaration écrite, M. Hodge dit ne rien regretter de sa décision.

«Je défends ma décision de demander au client d'enlever sa casquette. Celle-ci est devenue un symbole du racisme, de la bigoterie, de l'islamophobie, de la misogynie, des suprémacistes blancs et de l'homophobie. Ayant une forte fibre morale, je me devais d'agir contre le choix du client de porter cette casquette», a-t-il écrit.

Selon Mme Gates, on peut interpréter différemment la phrase «Make America Great Again».

«C'était une interprétation que nous ne partageons pas. Chacun peut avoir une interprétation différente sur sa signification», a-t-elle souligné.

M. Hodge a été congédié avec motif jeudi parce que l'incident violait les politiques antidiscriminatoires de l'entreprise. Celle-ci n'a pas accepté non plus que son ancien chef de section en parle sur les réseaux sociaux avant d'en avoir discuté avec la direction comme il était prévu.