Ashleigh Barty a été battue par Svetlana Kuznetsova, 6-2, 6-4, dans le cadre des demi-finales du tournoi de Cincinnati, samedi, et l'Australienne a ainsi gaspillé sa chance de récupérer le trône du tennis féminin en prévision des Internationaux des États-Unis.

Cincinatti: Kuznetsova prive Barty d'un retour au premier rang mondial

MASON — Ashleigh Barty avait l'occasion de retrouver le premier rang mondial grâce à une victoire. Au terme d'une semaine en dents de scie, elle n'a pas été en mesure d'en obtenir une.

Barty a été battue par Svetlana Kuznetsova, 6-2, 6-4, dans le cadre des demi-finales du tournoi de Cincinnati, samedi, et l'Australienne a ainsi gaspillé sa chance de récupérer le trône du tennis féminin en prévision des Internationaux des États-Unis.

Novak Djokovic n'a pas non plus été en mesure de grimper au classement mondial, subissant une autre déception à Cincinnati. Il a goûté à la médecine du Russe Daniil Medvedev et s'est buté face à son puissant service, baissant pavillon en trois manches de 6-3, 3-6, 3-6.

Les têtes d'affiche sont tombées comme des mouches à Cincinnati, alors que quelques-uns ont été ennuyés par des blessures quelques jours avant le début des Internationaux des États-Unis.

Le règne de sept semaines de Barty au sommet du classement de la WTA a pris fin quand Naomi Osaka l'a devancée. Barty a échappé la première manche pour un troisième match d'affilée, mais cette fois-ci, elle a été incapable de reverser la vapeur.

«Je me suis battue toute la semaine, a indiqué Barty. Par moment, je jouais du bon tennis, mais à d'autres moments, c'était affreux.»

Quelle Barty se présentera aux Internationaux des États-Unis? Est-ce qu'Osaka sera en assez bonne forme pour défendre son titre?

Osaka a déclaré forfait à Cincinnati lors des quarts de finale en raison d'une blessure à un genou. Elle envisage malgré tout de jouer à New York.

Il y a ensuite Serena Williams, qui s'est retirée de la finale de la Coupe Rogers à Toronto, dimanche dernier, en raison de spasmes au dos. Elle a également déclaré forfait pour le tournoi de Cincinnati avant son premier match.

Kuznetsova s'est ainsi payé une troisième victoire cette semaine contre une membre du top-10 mondial et elle a atteint la finale d'un premier tournoi cette saison.

«Parfois, la vie est faite comme ça, a affirmé Kuznetsova. Ce sont les petits détails qui changent tout. J'ai assurément un momentum différent en ce moment.»

Kuznetsova aura maintenant rendez-vous en finale avec Madison Keys, qui a battu Sofia Kenin 7-5, 6-4 grâce notamment à 14 as. L'affrontement avait d'abord été retardé en raison de la pluie.

Keys a mis fin à une séquence de trois tournois sans passer au troisième tour et elle jouera en finale à Cincinnati pour une première fois en carrière.

Medvedev «incroyable»

Du côté masculin, Djokovic était finalement rétabli après avoir ressenti quelques douleurs au coude droit, mais n'a pas été en mesure de faire face aux 14 as que lui a servi Medvedev. Djokovic a demandé un bandage lors de son match de quarts de finale vendredi, mais a semblé être rétabli lorsqu'il s'est amené sur le court samedi.

Djokovic s'était emparé du titre pour la première fois l'an dernier, remportant du même coup le seul titre du Masters 1000 qui lui avait échappé. Cette année, le titre lui a glissé entre les doigts en deuxième manche.

«Je vois habituellement le positif dans mes matchs, a mentionné Djokovic. Aujourd'hui, j'ai perdu mon match, mais je n'ai pas fait trop de faux pas. J'ai perdu face à un joueur qui joue de façon incroyable.»

Medvedev a atteint la finale à la Coupe Rogers à Montréal la semaine dernière et s'est incliné devant Rafael Nadal par la suite. Pour s'y qualifier, il a remporté 12 des 14 derniers points de la seconde manche et a profité du momentum en sa faveur pour battre le Serbe lors de la troisième manche.

Dimanche, il se mesurera à David Goffin, qui a atteint sa première finale d'un tournoi du Masters 1000 en battant Richard Gasquet en deux manches de 6-3, 6-4. Goffin connaît un bon élan après avoir glissé au 33e rang du classement de l'ATP le 10 juin, son plus bas depuis septembre 2014.

«Évidemment, j'ai vécu une période difficile, a admis Goffin. Je revenais de quelques blessures et j'avais des problèmes avec ma confiance. Je ne pouvais pas trouver mon rythme et mon jeu. Ça va très bien maintenant et je me sens bien. Je joue mon meilleur tennis.»