Le gagnant de la médaille d'argent au 100m à Rio n'a pas fait long feu aux Championnats canadiens.

Championnats canadiens d’athlétisme: blessure pour De Grasse, gain pour Brown

OTTAWA — Le Torontois Aaron Brown a remporté l'épreuve masculine du 200 mètres, samedi, pour balayer les sprints lors des Championnats canadiens d'athlétisme.

Brown, qui avait tout juste gagné l'épreuve du 100 m la veille, a franchi la ligne d'arrivée en un temps de 20,17 secondes. Jerome Blake a pris la deuxième position grâce à un chrono de 20,38 alors que Mobolade Ajomale a complété le podium (20,62).

Brown a toutefois réussi l'exploit alors qu'Andre De Grasse et Gavin Smellie ne faisaient pas partie de la finale.

«Je devais courir contre ceux qui faisaient partie de la finale et c'est ce que j'ai fait, a insisté Brown. J'ai gagné de peu au 100 m et j'ai signé une victoire convaincante au 200 m. Je suis heureux de ce résultat.»

Andre De Grasse, le détenteur du record canadien de cette discipline, manquait à l'appel. Il s'est retiré des demi-finales du 200 m en raison d'une blessure aux ischio-jambiers. De Grasse avait terminé troisième au 100 m.

La vedette d'athlétisme canadien semblait être dans sa meilleure forme de la saison, se dirigeant facilement vers la victoire. De Grasse, de Markham, en Ontario, a levé le pied avec environ 30 mètres à franchir au stade Terry Fox, après qu'il eut senti un «petit mouvement» dans sa jambe droite.

«J'espère qu'il va guérir rapidement, a déclaré Brown. Ç'a été une saison difficile pour lui et tu ne veux jamais voir un coéquipier passer à travers ça. Je sais à quel point c'est difficile.»

Aaron Brown, qui avait tout juste gagné l'épreuve du 100 m la veille, a franchi la ligne d'arrivée en un temps de 20,17 secondes.

De Grasse a gagné l'argent au 200 m lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, mais il connaît une saison plus difficile après avoir été ennuyé par la même blessure aux muscles ischio-jambiers l'été dernier.

«Je ne suis pas certain de ce qui s'est produit, je crois que c'était seulement une crampe, par chance, a révélé De Grasse. Je crois que j'ai bien couru durant 150 m et tout à coup, ça m'a pris par surprise. Par chance, je serai en mesure de m'en remettre et j'aurai un peu plus d'informations dimanche.»

L'athlète âgé de 23 ans devra passer des radiographies dimanche et espère que la blessure ne sera pas aussi importante que celle qui l'avait empêché de participer aux championnats du monde l'été dernier.

«C'est un peu frustrant, a-t-il admis. Je sentais que j'étais capable d'avoir un bon chrono, je me sentais très bien lors de l'échauffement et tout d'un coup, ceci se produit. Ça fait partie du métier, tu gagnes des courses et tu en perds. Tu dois simplement être capable de revenir plus fort après des défaites et tenter de retirer le meilleur de tout ça.»

Smellie, de Mississauga en Ontario, s'est quant à lui retiré de la finale du 200 m après avoir fait les frais de la demi-finale à deux reprises. Il a fait partie d'une demi-finale qui a été ramenée en raison d'un faux départ, mais le fusil a retenti seulement après que les coureurs eurent amorcé la courbe sur la piste. Smellie et deux autres coureurs ont parcouru toute la distance avant de la refaire 45 minutes plus tard.

Dames

Chez les dames, Crystal Emmanuel a remporté l'épreuve du 200 m après avoir mis la main sur le titre au 100 m la veille et comme à son habitude, elle a bien fait rire la foule lorsqu'elle a franchi la ligne d'arrivée.

«Je suis une bête!» a-t-elle crié.

L'athlète de 26 ans de Toronto a parcouru la distance en 22,74 secondes. Emmanuel a pris son envol la saison dernière, brisant le record canadien vieux de 34 ans qu'avait établi Marita Payne Wiggins et avait terminé au septième rang aux championnats mondiaux.

Shawn Barber, le champion du monde de 2015, a réussi un record des Championnats canadiens grâce à un saut de 5,75 mètres au saut à la perche.

Johnathan Cabral a pour sa part remporté l'épreuve masculine du 110 m haies en un temps de 13,44. Il a devancé Damian Warner, médaillé de bronze olympique au décathlon.

Dans les autres finales samedi soir, Aiyanna Stiverne a terminé au premier rang au 400 m, Evan Karakolis a remporté l'épreuve masculine de lancer du javelot et Caroline Ehrhardt a triomphé au triple saut.