Cambridge Analytica se déclare en faillite aux États-Unis

NEW YORK - La société britannique Cambridge Analytica, au coeur du scandale autour des données d’utilisateurs de Facebook, s’est déclarée en faillite aux États-Unis, en déposant une demande auprès d’un tribunal newyorkais, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

La société d’analyse de données, qui avait collecté les données personnelles d’utilisateurs du réseau social pour les utiliser lors de campagnes politiques, a fait sa demande mercredi, selon cette source.

Plus tôt dans le mois, elle avait entamé une procédure d’insolvabilité en Grande-Bretagne et aux États-Unis et cessé «immédiatement toutes ses opérations», s’estimant «calomniée pour des activités (...) légales».