CAA-Québec propose une «date réaliste» pour passer aux pneus d'été [VIDÉO]

Les automobilistes du Québec peuvent circuler avec des pneus d’été depuis le 16 mars, mais peu importe la région de la province, CAA-Québec recommande d’attendre un peu plus.

Après avoir dévoilé l’automne dernier la «date réaliste» pour l’installation des pneus d’hiver en fonction des particularités météorologiques de chaque région, CAA-Québec récidive en suggérant une période plus appropriée que celle prévue par la loi pour les pneus d’été.

«On a vérifié auprès de MétéoMédia et il s’avère que l’installation précoce des pneus d’été n’a aucun effet sur l’arrivée précoce de la belle saison, même lorsque combinée aux meilleures techniques de pensée positive», lance à la blague CAA-Québec dans un communiqué diffusé jeudi.

Pour les automobilistes demeurant à Montréal, à Laval, en Montérégie, en Estrie et en Outaouais, CAA-Québec estime donc qu’il est plus «réaliste» d’effectuer la pose des pneus d’été entre le 5 et le 15 avril.

La période du 10 au 20 avril est recommandée pour Lanaudière, le Centre-du-Québec, les Laurentides et la Mauricie, tandis qu’on recommande d’attendre entre le 15 et le 25 avril pour les régions de la Capitale-National, de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les automobilistes de la Gaspésie et des Îles de la Madeleine devraient pour leur part attendre entre le 20 et le 30 avril. Sur la Côte-Nord, la «date réaliste» devrait être entre le 25 avril et le 5 mai, tandis qu’il est recommandé d’attendre après le 15 mai pour le Nord-du-Québec.

CAA-Québec souligne que la «date réaliste» proposée n’est toutefois «pas parfaite». «C’est une moyenne basée sur les données météo des dernières années, mais on ne sait jamais ce que le temps nous réserve, précise dans le communiqué le vice-président des services automobiles de l’organisme, Pierre-Serge Labbé, qui rappelle d’ailleurs que l’hiver qui vient de se terminer s’est pointé le bout du nez hâtivement l’automne dernier.